Hamsik « Pourquoi partirais-je de Naples ? »

Marek Hamsik, idole du Napoli s’est confié au Corriere della Sera sur la saison à venir, ses adversaires ainsi que sa fidélité au Napoli, extraits.

SSC Napoli v Real Madrid CF - UEFA Champions League Round of 16: Second Leg
NAPLES, ITALY – MARCH 07: Napolis player Marek Hamsik shows his disappointment during the UEFA Champions League Round of 16 second leg match between SSC Napoli and Real Madrid CF at Stadio San Paolo on March 7, 2017 in Naples, Italy. (Photo by Francesco Pecoraro/Getty Images)

Je n’ai jamais pensé à quitter le Napoli, encore moins pour aller à la Juventus. Cette année, on a un avantage. Cette année pourrait vraiment être la bonne. Ça fait quelque temps que l’on joue bien, tous reconnaissent notre qualité de jeu et notre organisation. On est un grand groupe et cette fois, du moins je pense, on peut y arriver (à gagner le Scudetto). Et puis, je suis là depuis tellement d’années que je ne peux plus me cacher : l’ambition est celle d’offrir le Scudetto aux merveilleux supporters qui m’ont adopté.

Sur Sarri et la saison à venir

C’est une question de rôles. Lui a raison de faire garder à tout le monde les pieds sur terre, il sait qu’il y a de nombreux pièges et c’est donc raisonnable de ne pas avoir des attentes trop élevées. Nous aussi nous savons que ce ne sera pas facile, mais il serait hypocrite de nier que l’on veut gagner. Cette possibilité est concrète et on se doit de l’exploiter. On a d’ailleurs un avantage : la Juve a perdu Bonucci, un joueur avec une grande personnalité. On veut en profiter. Le Milan a fait un super mercato, mais je pense que la Juventus reste l’équipe à battre. Le groupe, le fait que les joueurs se connaissent, c’est une valeur ajoutée. En réalité, tous nos concurrents sont compétitifs.

Sur Totti et un éventuel départ

Je pense qu’arrêter était la bonne solution. Au-delà des titres, on parle d’un vrai champion. Il a tout donné pour le maillot : le coeur, l’âme et la force. Sans jamais en changer. Un amour absolu. Une carrière comme la sienne, pour moi ? J’ai toujours été très bien à Naples, donc pourquoi partirai-je ? Ceux qui l’ont fait l’ont regretté. La Juve ? Je n’y ai jamais vraiment pensé. Vous avez vu ce qui s’est passé pour Higuain ? Le foot est comme ça, personne ne te pardonne si tu passes chez le rival historique. Certains choix devraient être respectés, mais je comprends l’amour des tifosi et je ne leur aurais jamais fait ce tort.

Sur Raiola, Naples et sa femme

C’est Raiola qui gérait l’opération avec Milan. Mais il a comprit que je n’aurais pas abandonné l’agent qui me suit depuis que je suis dans le football professionnel, auquel je dois beaucoup. Après ça, il m’a laissé tranquille. Légende du Napoli ? Et bien, c’est ma deuxième maison. Je suis fier de cette ville et d’être une idole pour les tifosi. De Laurentiis n’est pas une personne facile. Je lui reconnais des qualités d’entrepreneur, il a de bonnes idées et voudrait toujours faire beaucoup de nouvelles choses. C’est une personne au grand coeur et il m’a toujours donné ce que je voulais. Les réseaux sociaux ? Je les utilise très peu, tout comme ma femme : elle ne se permettrait jamais de commenter publiquement mon travail. Je suis un homme chanceux.

Traduction : @Cazatizi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s