Et si la Roma gagnait l’Europa League ?

Jeudi soir, Emerson, puis Dzeko à trois reprises ont trouvé le chemin des filets et permis une splendide victoire 4-0 sur la pelouse de Villarreal. La démonstration de la Roma fut-elle qu’on est en droit de se demander, et si les joueurs de la Ville Éternelle étaient capables de gagner l’Europa League ? Beaucoup de choses laissent présager que oui.

090845915-83fc0ee7-57c6-432f-8bdd-489b8b973e1c.jpg

Une attaque de feu

Fulgurante, folle, et précise, l’attaque de la Roma ne tarit pas d’éloge cette saison, les romains sont effet la deuxième meilleure attaque de Serie A (50 buts) derrière le Napoli (57 buts) du fait d’une grande distribution de corrections et autre volées mémorables. L’attaque romaine, menée par un Dzeko très en jambes avec 26 buts en 30 matchs (1) et accompagné de Mohamed Salah et Diego Perotti intégralement voués à son service, en plus du retour ô combien salvateur du maître à jouer Kevin Strootman au milieu de terrain, achève de faire des giallorossi l’une des équipes les plus séduisantes et prolifiques d’Italie. Ce sera le grand point fort de la Roma dans la quête de ce sacre européen.

Des adversaires jouables

En plus d’une attaque performante, le club de Rome joui d’un autre avantage dans la compétition : ses adversaires. En effet, les forces en présences sont loin d’être injouables, et il est loin d’être arrogant que de dire prenable Tottenham (vaincu durant la phase aller par le célèbrement terrible club La Gantoise 1-0) Schalke, et autre Olympique Lyonnais. Seul Manchester United représente un réel danger pour les hommes de Luciano Spalletti, mais, c’est un club en reconstruction aux multiples lacunes, notamment défensives qui malgré la pléthore de grands joueurs qui y jouent, reste un adversaire jouable pour le club de Rome cette saison. Aux giallorossi de montrer leurs forces afin de faire en sorte que ces matchs ne se transforment pas en ces traquenards, auxquelles cette belle allumeuse qu’est la Roma nous a habitué…

Une belle allumeuse…

Comme dit plus haut, la Roma est une belle allumeuse, une équipe toujours séduisante, toujours prometteuse, mais toujours décevante. Elle s’est fait une spécialité dans la destruction des rêves de ses supporters, et s’effondre très régulièrement au moment décisif. Cette fois-ci, le mental devra être solide, car c’est la première fois depuis très longtemps qu’un titre européen semble autant à portée pour les romains, un tel alignement des planètes ne se présentera pas tous les ans.

Un baroud d’honneur pour Totti…

Comment finir cet article sans terminer sur un point crucial : Francesco Totti. En effet, le joueur quittera sans nul doute le club de Rome à la fin de la saison après plus de vingt-cinq saisons passées sous le maillot rouge et jaune. Lui qui a souvent été chambré pour son faible nombre de trophées gagnés avec la Roma pourrait soulever son premier titre européen à l’issu de cette saison, ce serait une magnifique manière de dire au revoir à l’immense et éternelle légende du football italien qu’il est.

@OsxSts

(1) Matchs de Serie A et d’Europa League uniquement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s