Borriello : « Conte est celui qui m’a apporté le plus »

Trévise, Triestina, Empoli, Reggina, Sampdoria, Genoa, Carpi, Atalanta, Cagliari, West Ham, AS Roma, AC Milan, et Juventus, tous ces clubs ont un point commun : ils ont vu jouer sous leurs couleurs Marco Borriello. L’attaquant italien, aujourd’hui joueur de Cagliari s’est confié à La Gazzetta dello Sport.

borriello

 

 

Au sujet de son passage à la Juventus :

« J’étais peu de temps à la Juve et j’y ai beaucoup appris. 6 mois qui m’ont offert un scudetto que je sens mien, bien au delà du fameux but contre Cesena, cela m’a permis de connaître la grandeur humaine de Conte et m’a fait comprendre « de l’intérieur » pourquoi ils dominent depuis des années. C’est un club qui sait reconnaître le talent, ne fait pas erreur lors de l’achat de joueurs,  et construit avec rationalité des équipes qui ont à la fois les jambes et le cerveau. »

Sur les fameux buts d’un joueur face à son ancienne équipe :

« Bien sûr, ça me réussit, je suis un ancien joueur de quasiment toutes les équipes. Le but qui m’a donné le plus de plaisir ? Contre le Milan avec la Roma, même si les supporters rossoneri m’ont massacré de chants, ce fut comme un signe du destin, le ballon a atterrit sur mon tibia. Marquer contre la Juve avec le  Genoa ne fut pas si mal puis aussi avec Carpi lors du match où Allegri (énervé) jeta sa veste. »

Sur Galliani :

« Galliani ? Le 31 août 2010 j’étais chez moi avec mon ancien agent Cavalleri  et  le regretté Ernesto Bronzetti. Il y avait 3 téléphones en ligne : un avec Agnelli, un avec Rosella Sensi et un avec Galliani. Je pouvais aller à City parce que le Milan voulait Robinho, je pouvais aussi aller au Real car Bronzetti avait parlé avec Perez d’un échange avec Benzema, dans le même temps la Roma me proposait le même contrat que j’avais au Milan, Cavalleri voulait que j’aille à la Juve mais en prêt. A un moment donné, je me suis dit « C’en est assez, je reste au Milan ». Et Galliani m’a dit que si je ne partais pas, j’étais exclu de la liste des joueurs du Milan qui jouent la ligue des champions. C’était la deuxième fois qu’il m’empêchait de revenir à Milan. Après, nous avons fait la paix dans une chambre à Ibiza. En fait, Allegri avait préféré obtenir Matri… »

Anecdote insolite sur Totti et De Rossi :

« Totti et De Rossi ont mis un serpent en caoutchouc dans le bus de l’équipe : je me suis presque évanoui, et ils l’ont refait car voir Borriello souffrir est réjouissant (il ironise). »

A propos de  la comparaison avec Gigi Riva :

« Le premier à me le dire fut Boninsegna quand je jouais avec l’équipe d’Italie espoirs  :  « Tu sais que tu ressembles au Gigi Riva ? ». Pour moi Riva était une légende en noir et blanc, quand je suis allé à Coverciano j’ai vu son nom marqué sur le tableau des meilleurs buteurs de l’équipe nationale italienne  : 35 buts. Puis arrivé dans son royaume, à Cagliari , les tifosi me dirent : « tu ressembles à Riva ». »

Sur ses différents entraîneurs :

« Ancelotti m’a fait débuter en A, j’ai apprécié Leonardo, Gasperini a été un grand enseignant du football, Rastelli m’a offert une seconde jeunesse et me rappelle Allegri mais humainement, Conte a été celui qui m’a apporté le plus. A la Juve j’étais un homme en difficulté et il m’a aidé. »

L’équipe d’Italie encore un objectif  ?

« Je pense que oui mais pour cela je sais que je vais devoir marquer comme un fou. Je suis réaliste, Ventura se concentre sur les jeunes, mais il est de mon devoir de croire et ça serait aussi un cadeau pour les tifosi de Cagliari. Et puis Federer vient de nous le prouver : si tu es motivé et que tu te portes bien physiquement alors l’âge n’est qu’un chiffre. »

 

 

Source : La Gazzetta dello Sport

Traduit par Julian Lagana @julianlagana

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s