Ciao Tonton Pat’

C’est officiel, Patrice Evra n’est plus un joueur de la Juventus. Arrivé durant l’été 2014, il fût un joueur majeur de l’ère Allegri, et l’un des hommes fort de l’épopée européenne de cette année. Retour sur ce joueur particulier.

Patrice Evra

La Juventus, un cycle nouveau pour un homme mûr

A 33 ans, et après neuf saisons passées sous les couleurs de Manchester United, Patrice Evra est annoncé en partance, les Reds cherchent alors à rajeunir leur effectif et lui veut de nouveaux défis, de nouveaux challenges; ayant alors gagné chez les Anglais toutes les compétitions gagnables en s’offrant au passage deux finales de choix contre le surpuissant FC Barcelone de Pep Guardiola. Alors que des rumeurs l’envoyaient à l’Inter ou de retour à Monaco (club de ces débuts) il atterri finalement à la Juventus qui était alors activement à la recherche d’un latéral gauche performant, un million d’euros plus tard, et le voilà sous les couleurs bianconera prêt pour ce que beaucoup voient comme le dernier défi de sa carrière.

Un homme clé du système Allegri

Alors que certains observateurs du football transalpin le voyaient sur la fin, et plus aussi performant qu’avant, Evra démontre au contraire à tout le monde qu’il est loin d’être fini. Intelligent, percutant et dynamique, il devient un redoutable guerrier à la grinta explosive au sein de l’équipe turinoise, et ses performances se retrouvent saluées assez régulièrement par les tifosi comme par les journalistes. Véritable leader en dehors comme sur le terrain, il s’impose vite comme un homme fort au sein du vestiaire et devient même un mentor pour le jeune Paul Pogba d’alors qui le baptise affectueusement « tonton Pat ». Son leadership naturel en fait l’un des hommes clés de l’épopée européenne de cette année, mais défaits en finale face au FC Barcelone de la MSN après avoir éliminé Dortmund, Monaco et le Real Madrid, il échoue pour une quatrième fois consécutive en finale de la Ligue des Champions. Finale digérée, il réalise le doublé coupe d’Italie et championnat et réitère la performance l’année suivante avec tout autant de brio dans le jeu.

« Ça sent la fin… »

Cette année-là, beaucoup de juventini comprennent que c’est la dernière année de Patrice Evra au club, les déclarations du joueur et la recherche active de son remplaçant par les dirigeants turinois vont dans ce sens. De plus, ses blessures  et l’explosion d’Alex Sandro qui se montre supérieur à lui physiquement et techniquement le relègue à un simple rôle de remplaçant pour le turn over. Une même phrase est alors prononcée par tous : « ça sent la fin » et en effet, on se disait incessamment que le joueur désormais âgé de 35 ans entamait sa dernière année de carrière. Arrivé péniblement jusqu’au mercato hivernal, tonton Pat’ décide alors de quitter Turin pour le doux soleil de Marseille où il entame désormais l’ultime défi de son immense carrière.

@OsxSts

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s