Le J-logo, une triple erreur des dirigeants de la Juventus

Lundi soir, les joueurs de la Juventus, une poignée de stars, ainsi que les journalistes étaient conviés à Milan afin de présenter le nouveau logo du club. Celui-ci, unique en son genre est une triple erreur grossière des dirigeants turinois qui semblent avoir oublié ce qu’était la Juve.

587de5decd70717f88f9045c

 

Devenir une marque internationale

Champagne, petits fours, starlettes italiennes et Emily Ratajkowski en guest star, le tout à Milan, cité de la mode et du design et cœur économique de l’Italie, en soit, la ville monde par excellence. Tout était fait pour éblouir, séduire et envoyer du rêve. Avec ce nouveau logo, la Juventus veut devenir chic, être portée en polo par le capitaine d’industrie comme en tunique par le consommateur chinois de football ; car c’est de cela qu’il s’agit, les dirigeants turinois copient ouvertement le modèle des franchises à l’américaine qui sont des marques créées de toute pièce pour être vendues et consommées à grande échelle, la Juve veut briller à l’international, et être consommée en masse sur toute la surface de la planète, ce logo sobre et épuré s’éloignant du blason historique et fortement identitaire va dans ce sens.

Cependant, la Juventus se trompe, ce n’est pas par un logo vulgaire et attrape-tout que l’on développe une marque dans le football. Il existe deux modèles pour cela : le modèle Real Madrid, c’est-à-dire, par la présence de nombreuses stars internationales au sein de l’effectif qui font alors rêver les fans de football du monde entier, ou le modèle Barça, c’est-à-dire par le développement d’un jeu propre, reconnaissable entre mille et connu sur toute la surface du globe par les résultats qu’il procure et l’identité qu’il assène.

 

Le club de football, un marqueur identitaire et social

Un club de football n’est pas une simple entreprise lambda comme pourrait l’être Ferrari ou Adidas. Nés via le modèle associatif, ce sont des institutions à part entière représentant des couches sociales ou/et des identités propres. Attachés à une ville ou à une région, ce sont des vecteurs identitaires forts, car, qu’on le veuille ou non, le football est l’un des derniers lieux d’attachement identitaire dans ce monde globalisé. Les supporters d’un club de football aiment leur club en premier lieu car il représente leur ville, leur région où leur couche sociale et au delà de cela, des valeurs bien particulières attachées à l’histoire du club. Ayant fait ses études à Oxford puis à Milan, et ayant fréquenté la plupart des métropoles internationales en qualité de capitaine d’industrie et de financier, Andrea Agnelli – Président de la Juventus – en pur produit de la mondialisation ne semble pas avoir compris cela.

Il commet en effet une erreur gravissime avec ce logo. Ce dernier élimine en effet les bandes noires et blanches symbole emblématique de la Juventus, le taureau, symbole de la ville de Turin, et la couronne, représentant l’empereur romain Auguste, fondateur de la ville sous le nom Augusta Taurinorum. L’écusson d’un club est un concentré d’Histoire, et éliminer toutes ses composantes est une erreur majeure, car le consommateur chinois ne sera jamais un vrai supporter de la Juve. C’est un consommateur déraciné qui ne suivra le club que dans la victoire, l’exemple du tifosi soutenant le club même lors de sa descente en Série B après l’affaire Calciopoli n’arrivera jamais avec le consommateur chinois qui connait à peine l’histoire du club et l’identité forte qu’il imprègne. Andrea Agnelli semble oublier que son club n’est pas un club d’esthètes ouvert sur le monde comme peut l’être le Real Madrid, mais un club de guerriers besogneux préférant le résultat à la beauté, et représentant émérite de la classe ouvrière et de l’italianité. Les nombreux supporters de la Juventus se reconnaissent à travers ces trois identités fortes en plus de l’attachement identitaire à la ville de Turin. Car, on n’entre pas dans la mondialisation en reniant son identité, mais en la clamant, en l’affirmant, pour se distinguer des autres, comme le font si bien le FC Barcelone ou les Reds de Liverpool.

 

L’oubli des juventini historiques

Et les supporters de la Juventus dans tout ça ? Nada. Ils ont découvert comme le journaliste lambda ce nouveau logo, ils n’ont pas participé à la régénération – normale – de l’écusson du club, car oui, à mon époque, on parlait d’écusson, de blason, mais pas de logo. La majorité des supporters de la Vieille Dame ­– aujourd’hui sonnés – sont ulcérés de ce nouveau logo hors sol et attrape-tout, beaucoup regrettent amèrement de ne pas avoir été consultés au préalable et se sentent dépossédés d’un club auquel ils donnent pourtant beaucoup de temps… et d’argent ! Ce sont eux, ceux qui vont au stade, ceux qui suivent régulièrement les matchs, ceux qui connaissent l’histoire et l’identité du club par une transmission familiale ou un apprentissage en autodidacte qui sont les premiers choqués par ce plan marketing.

Voici la troisième erreur d’Agnelli et de ses lieutenants. Elle découle des deux premières, la Juventus allant vers le modèle de franchises à l’américaine, et gommant son identité sur l’écusson historique, elle oublie les enracinés –supporters historiques du club – pour de nouveaux, se disant alors que l’image et la victoire suffit amplement à s’attirer l’attachement des fans. Il se trompe lourdement, car s’il continue à nourrir la frustration des tifosi historiques, il court le risque de voir ces derniers peu à peu se détourner de lui par dégout pour un club qui ne les représentera plus, car c’est eux qui font vivre l’histoire et l’âme du club, et non pas une armée de marketeurs grassement payés. A bon entendeur..

@OsxSts

Publicités

Une réflexion sur “Le J-logo, une triple erreur des dirigeants de la Juventus

  1. Avant de critiquer et de clasher le conseil d’administration.
    Je vous prie de vous informer un tout petit peu..
    Le logo change régulièrement depuis la création du club..
    De plus vos arguments à propos du réal et du barca me font bien rire.. Mais bon on ne dira rien..

    Un supporter de la juve depuis plus de 30ans..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s