Daniele Rugani : l’avenir lui appartient

Le 17 décembre 2016, la Juve gagne (1-0) le choc de la 17 ème journée du championnat face à la Roma. Le jeune (22 ans) défenseur central brille. Il rend une copie nette, sans bavure. Il éteint complètement Edin Džeko, le buteur bosnien de la Louve, pourtant auteur d’une première partie de saison tonitruante (13 buts en 18 matches). Daniele Rugani semble prêt à assurer, et à assumer, la succession de Barzagli (35 ans) au sein de la BBC. Pour le plus grand bonheur des tifosi juventini mais aussi ceux de la Nazionale. 

Un défenseur propre 

Vous vous souvenez sans doute tous de Marco Materazzi ou, pour les plus anciens d’entre vous, de Claudio Gentile.

Deux défenseurs restés célèbres pour leur rudesse, leur aptitude à jouer dur sur l’homme, à user de moyens illicites pour faire dégoupiller leurs adversaires.

Voici une déclaration choc de Gentile qui résume tout : « Football is not for Ballerinas ». Pas besoin de traduction, hein ? C’est assez clair comme ça.

585194590-1471344892-800

Par contre, Daniele Rugani, c’est tout l’inverse. Il est plus dans la sobriété. Un défenseur qui ne va pas au carton. Un défenseur privilégiant l’anticipation que le tacle comme il le déclare lui-même :

« Je suis moins impétueux que d’autres, plus rationnel. J’utilise mon cerveau plus que l’instinct, je tente de lire les situations. »

Pour illustrer ça, le joueur toscan n’obtient son premier carton jaune de sa carrière en championnat contre la Fiorentina qu’après 52 matches. Un record qui datait de 1994.

Ses stats face à la Roma parlent d’elles mêmes : 3 ballons récupérés, 2 tacles réussis sur 2 tentés, 5 interceptions, 8 relances réussies sur 8 et 1 seule faute commise. Le tout dans un match à haute intensité, à grande pression face à un concurrent direct pour le Scudetto.

Il faut dire qu’il est à bonne école. Il fait parti de l’effectif champion d’Italie en titre, sans discontinuer, depuis 2012. Mais aussi de la défense centrale de l’équipe nationale, une défense composée de Barzagli, Bonucci et Chiellini avec dans les buts l’icône Gigi Buffon.

978c0657-9299-4431-b75d-523e8c35b8c5.jpg

De quoi accumuler une solide expérience aussi bien à l’entrainement que lors des matches.

Cette saison, il bénéficie des blessures conjuguées et répétées de ses coéquipiers en défense pour démontrer son talent.

Un talent issu de la formation d’Empoli, là où la Juve est allé le chercher en 2012.

Un parcours de rêve

Daniele Rugani, natif de Lucques, en Toscane, débute le foot à Empoli. Il y fait toutes ses classes avec les équipes de jeunes jusqu’en 2012.

Repéré par la Juve, il part en prêt à Turin pour y disputer une saison avec les U20 bianconeri. Sous les ordres de Marco Baroni, il gagne la Coupe d’Italie Primavera. A l’issue de la saison, il décroche son premier contrat pro avec la formation piémontaise.

juventusfcvempolifcseriehed5ktswpwul

Pour parfaire sa formation et obtenir un temps de jeu adéquat, il retourne au bercail sous la forme d’un prêt de deux ans sans option d’achat. Empoli est alors en Serie B. Un tremplin idéal pour un jeune joueur en quête d’expérience.

Il effectue ses débuts professionnels à 19 ans. Il s’impose au sein de la défense toscane guidée sur le banc par un certain … Maurizio Sarri. La saison est une totale réussite pour Empoli et Rugani. Le club retrouve la Serie A et lui, participe à 42 matches signant 2 buts dont son 1er en pro sur corner face à la Reggina.

Il enchaîne au sein de l’élite en produisant des prestations de qualité. Il participe à l’intégralité de la saison. Le tout en inscrivant 3 buts et sans être ni remplacé, ni averti et ni expulsé.

Il rejoint la Juve lors de l’intersaison 2015 pour intégrer l’effectif turinois.

La première partie de sa saison se passe en majorité sur le banc pour Rugani. Il n’obtient sa 1ère titularisation que mi-décembre 2015 lors d’un match de coupe. Un match particulier puisqu’il s’agit d’un derby face au Toro, remporté 4-0 par la Juventus.

Lors de la deuxième partie du championnat, Allegri va accroître son temps de jeu. Il répond présent en fournissant des prestations convaincantes. Au final, il totalise 21 matches dont 17 en championnat. Il enrichit son palmarès avec le Scudetto et la Coppa Italia face au Milan, avec 120 minutes à la clé.

Prêt pour la succession

Prolongé jusqu’en 2021, il y a quelques jours seulement, Daniele Rugani inscrit son futur en majuscule avec les bianconeri. Le joueur a plus confiance en ses qualités et bénéficie de celle de son coach. Ce dernier n’hésite pas à le choisir, lui, plutôt que Benatia lors du choc contre la Roma.

Avec ses 190 cm et ses 82 kg, il domine physiquement ses adversaires notamment au marquage mais il est très fort dans l’anticipation. Pas très rapide, il compense grâce à un excellent placement.

Joueur très correct, il préfère emmener son adversaire loin de la surface de réparation que d’intervenir de manière intempestive.

Excellent joueur de tête, il a marqué la majorité de ses buts sur coups de pieds arrêtés.

Régulièrement sélectionné avec les différentes équipes de jeunes de son pays, il fait parti des réserviste lors de l’Euro 2016 en France. Finalement, il n’est pas retenu dans la liste des 23.

6332607_89c59bf2a6566838af851fff34cb83ab420d57a5_1000x625.jpg

Néanmoins ses récentes performances lui valent de gagner ses premières capes lors de la dernière trêve internationale. Ventura prépare l’avenir. Il l’a même fait débuter le match amical opposant l’Italie à l’Allemagne. (0-0)

Depuis quelques temps, Rugani produit des prestations de plus en plus convaincantes. Considéré comme l’un des plus grands espoirs de sa génération à son poste, c’est une aubaine pour la Juventus, et la Nazionale, dont la charnière centrale commence à prendre de l’âge. Son éclosion ainsi que celle de Romagnoli ou encore de Caldara démontre que la relève est prête à succéder à leurs glorieux aînés que ce soit en club ou avec la sélection.

@friulconnection

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s