Pourquoi Belotti est le 9 que la Nazionale attend depuis longtemps

L’Italie a toujours eu de bons buteurs dans ses rangs mais peu ont connu une réussite similaire en Nazionale qu’en club. Beaucoup de grands joueurs comme Vialli, Mancini, Signori, Di Natale ou même Totti ont eu un rendement nettement inférieur à leur standing avec la sélection. A l’inverse d’un Toto Schillaci, héros de la coupe du Monde 90, qui a brillé de mille feux pendant ce tournoi mais qui ne s’est jamais imposé ni à la Juve ni à l’Inter. Andrea Belotti, surnommé Il Gallo (le Coq en français) pour sa célébration de but, qui commence sa carrière internationale (3 capes), a tous les atouts pour devenir ce grand n°9 que l’Italie attend et je vous explique pourquoi.

andrea-belotti-albinoleffe

Une progression est constante

Après avoir débuté le foot en Lombardie avec le club de l’AlbinoLeffe, il est repéré par le club du fantasque président Zamparini. Le jeune Belotti débarque donc à Palerme dans un club à peine relégué mais au potentiel offensif très impressionnant avec Paulo Dybala, Abel Hernandez et Franco Vasquez. Il ne tarde pas à démontrer son potentiel en signant 10 buts en 24 matches. Les Rosaneri retrouvent l’élite en terminant champion de Serie B.

Pescara-Palermo serie B

Belotti découvre le plus haut niveau national à 20 ans, il claque un doublé pour sa première titularisation contre le Napoli. (3-3) Il gagne la confiance de son entraîneur et participe à toutes les rencontres de la saison soit en étant titulaire, soit en entrant en cours de jeu. Il inscrit un total de 6 buts. Pas mal pour une première saison en Serie A. Assez pour taper dans l’œil du Toro de l’ambitieux (et controversé) président Urbano Cairo qui n’hésite pas à faire un chèque de 7,5 millions d’euro pour le débaucher de Sicile.

Sous les ordres de Giampero Ventura, il met un peu de temps à s’adapter à sa nouvelle formation. La concurrence est forte avec la présence de joueurs offensifs confirmés comme Amauri, Quagliarella, Maxi Lopez ou encore Immobile. (arrivé à la trêve hivernale) Il ne marque qu’à une seule reprise lors de la phase aller lors du match contre Bologne. Il trouve enfin la bonne carburation lors de la phase retour en claquant 11 buts, ce qui lui permet de terminer meilleur buteur de son équipe.

Son début de saison 2016/17 commence en fanfare puisque l’attaquant italien a déjà scoré à 8 reprises en 10 rencontres. Il est le joueur à avoir marqué le plus de buts dans l’année civile en Serie A avec 19 réalisations derrière le stratosphérique Pipita Higuain.

Parce que la concurrence en sélection est jouable

652432-panoramic_afra0109t2016_197.jpg

La concurrence en sélection semble moins effrénée que lors de certaines périodes où il y avait clairement une surabondance de biens à la pointe de l’attaque. La liste des différents joueurs appelés lors des 3 dernières compétitions internationales de l’Italie montre que ces derniers ont connu des fortunes diverses. Certains sont définitivement hors jeu, d’autres sont à la limite mais encore en dehors et il y a ceux qui ont un rôle à jouer :

Les hors jeu :

  • Antonio Di Natale a pris sa retraite.
  • Antonio Cassano est en litige avec la direction de la Samp. Il n’a pas encore joué cette saison. Et il vient d’avoir 34 ans …
  • Alessio Cerci n’a plus été appelé en sélection depuis fin 2014 après un transfert calamiteux à l’Atletico de Madrid et malgré deux tentatives pour relancer sa carrière au Milan (bof) et au Genoa (beaucoup mieux)
  • Fabio Borini s’est perdu en Premier League chez les Black Cats de Sunderland après un passage raté avec les Reds de Liverpool.

Les réservistes : 

  • Sebastian Giovinco s’est exilé en MLS où il régale les Yankees de gestes techniques et de buts somptueux mais le niveau de la ligue Nord-Américaine semble inférieur des ligues Européennes.
  • Mario Balotelli essaie de renaître de ses cendres à Nice après des années d’errances footballistiques. Qu’il semble loin le temps de la demi-finale contre l’Allemagne … mais il n’a que 26 ans et peut encore prétendre à être appelé si il gagne enfin en régularité et en maturité.
  •  Graziano Pellè Son transfert (juteux) vers la (faible) ligue chinoise semblait l’avoir éloigné de la Nazionale mais Ventura lui avait maintenu sa confiance. Mais il s’est tiré une balle dans le pied après sa sortie tumultueuse lors du match de qualifications pour la coupe du Monde 2018 contre l’Espagne où il a refusé de serrer la main de son sélectionneur  en lui glissant au passage quelques mots doux. La fédération italienne l’a renvoyé à la maison.

Les appelés : 

  • Eder est toujours aussi peu convaincant avec l’Inter mais se transcende toujours avec la Nazionale comme son Euro peut en témoigner.
  • Lorenzo Insigne, le lutin napolitain est plus un attaquant de rupture qu’un vrai 9.
  • Simone Zaza est parti à West Ham pour (re)trouver plus de temps de jeu mais il peine à trouver le bon rythme en Premier League.
  • Ciro Immobile réussit un excellent début de saison avec la Lazio. Il a déjà inscrit 9 buts.
  • Manolo Gabbiadini, l’attaquant napolitain souffre à trouver sa place dans un effectif fortement concurrentiel (Higuain puis Milik) mais il possède un certain talent qui ne demande qu’à exploser.

Et aussi parce que la relève en U21 n’est pas encore suffisamment forte pour le concurrencer : Cerri (Juve en prêt à  SPAL en B), Petagna (Milan en prêt à l’Atalanta), Monachello (Bergame en prêt à Bari en B) ou encore Rosseti (Juve en prêt à FC Lugano)

Parce qu’il a les capacités pour

Souvent comparé à Gianluca Vialli pour ses capacités physiques et techniques, Andrea Belotti est un joueur possédant un sens du placement au dessus de la moyenne, des qualités physiques lui permettant d’aller au carton avec les défenseurs adverses et une bonne rapidité de mouvement. Très généreux dans ses efforts, il peut couvrir tout le front de l’attaque. Le jeune attaquant est aussi très précieux lors des périodes de non possession du ballon grâce à ses qualités de pressing. A l’aise des deux pieds, il possède un excellent jeu de tête et brille également dans l’exécution des penaltys, ce dont la Nazionale a grandement besoin puisque c’est un exercice qui ne lui réussit guère à travers l’Histoire des compétitions internationales comme lors du dernier Euro face à l’Allemagne.

Parce qu’il s’épanouit au Toro

andrea-belotti-551485-660x368

Le Torino est ambitieux. Il veut s’installer dans le top 8 italien. Le recrutement de joueurs comme Valdifiori, Ljajic, ou Falqué associé à la présence de joueurs à fort potentiel comme Baselli, Benassi ou Zappacosta rendent cette équipe très intéressante à suivre. Le tout sous les ordres d’un Sinisa Mihajlovic réputé offensif et surtout revanchard après son échec milanais. Les Piémontais pratiquent un football chatoyant dans un 4-3-3 qui fait des étincelles devant mais restent encore trop friables dans le secteur défensif, notamment sur les phases arrêtées pour espérer finir au plus haut du classement. Les départs à l’intersaison des deux piliers de l’axe central Glik et Maksimovic et le changement tactique (avec une défense à 4) sont très certainement les explications de cette fébrilité défensive dont le technicien serbe cherchera à améliorer pendant la trêve internationale.

Appelé par son ex-coach, Ventura, en sélection nationale, Belotti a marqué son premier but international d’une magnifique reprise sur un corner de Bernardeschi lors de sa première titularisation contribuant ainsi à la victoire des Italiens en Macédoine malgré un scénario épique. Le 1er d’une longue série ? Vediamo

Pour toutes ces raisons, et si sa carrière suit le même chemin, je pense que Belotti est promis à un bel avenir sous les couleurs azzurri. Il est peut-être le digne successeur des Paolo Rossi, Roberto Baggio, Ale Del Piero, Pippo Inzaghi ou Gigi Riva.

@friûlconnection

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s