Urbano Cairo, qui est le propriétaire du Torino ?

Il est homme d’affaires, propriétaire de nombreux médias et du Torino FC. Dans toutes ses activités, il est décrit comme un magicien par certains, mais aussi comme un radin. Alors qui es tu vraiment Urbano ?

Cairo-Stadio

 Une ambition sans limites, des dépenses réduites  

Parti de rien Urbano Cairo incarne ce que pourrait être le « rêve italien ». Il fait ses débuts sous la houlette de Silvio Berlusconi chez Finnivest (Holding générale qui détient toutes les activités de la famille Berlusconi) et Publitalia 80’, l’agence de publicité du groupe Mediaset. Il passe aussi par le groupe Mondadori qui deviendra plus tard l’un de ses concurrents.

Fort de ses expériences passées il créer sa boite de pub « Cairo Pubblicità » et acquiert par la même occasion RCS, un acteur du monde de la publicité, mais dans le monde de la presse.

Il reprend ce groupe en difficulté pour une bouchée de pain. Aujourd’hui, il publie plusieurs magazines dont certains figurent parmi les plus vendus en Italie.

Businessman acharné, il amène seulement 4 ans après son groupe à la cotation à la bourse italienne et, depuis, rachète petit à petit toutes les parts restantes de son groupe. De petits magazines, il embraye sur l’édition de livres, le rachat de La7 (chaîne TV italienne) et depuis cet été Cairo Communication est propriétaire du Corriere Della Sera, l’un des grands journaux nationaux italiens. Toujours en profitant et en calculant le moment juste pour acheter au plus bas coût les entreprises.

Le Torino, une opportunité inratable

Malgré ses coups d’éclat en affaires, Urbano Cairo souffre d’un déficit de notoriété. Alors quand le Torino fait faillite en 2005, le Maire de Turin appelle et fait pression sur Urbano. Le piémontais flaire la bonne affaire. Quoi de mieux en Italie que de devenir un acteur du Calcio ? Grâce à un montage financier peu onéreux, il sauve le club et devient Président d’un club historique qui doit renaître en Serie B.

Fervent des restrictions budgétaires, la mayonnaise semble prendre et dès la première saison, le Toro joue à huis clos au Stadio Delle Alpi et monte en Serie A. S’en suivront 3 ans d’élite et 3 ans de deuxième division.

 Un Président qui divise les Tifosi

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour certains, il est celui qui a relevé et stabilisé le Toro. Même s’il a fallu presque 10 ans pour y arriver. En Italie peu auraient parié que le Toro jouerait en Europa League (2014/2015). Urbano Cairo restant fidèle à ses méthodes se rapproche petit à petit de son modèle implicite : Silvio Berlusconi. Ce n’est pas si innocent si, le 20 Août dernier, Sinisa Mihajlovic déclare « Cairo me fait penser au premier Berlusconi ». En lisant entre les lignes, un président ambitieux prêt à tout pour faire monter son équipe.

Prêt à tout ? Ce n’est pas si sûr et c’est là que se situe l’autre frange de supporters. Le Torino qui investit sur des joueurs, c’est très récent. Depuis sa reprise du club, Urbano Cairo était plutôt un fervent de la rigueur budgétaire concernant les transferts et la masse salariale. Un discours pas en adéquation avec les ambitions affichées du club. Une contradiction qui lui vaut le surnom de « Cairo Braccino » (Cairo petit bras). Petit bras en termes de courage, mais aussi parce qu’ils n’atteignent pas ses poches pour sortir le portefeuille. Les arrivées de cette année sont presque considérées comme une exception. Adem Lajijc est le transfert le plus cher de l’ère Cairo. Mais le coup Joe Hart démontre l’opportunisme du président. S’il peut faire des coups sans dépenser, il est le plus heureux. Il marque aussi un gain supplémentaire de puissance. À Turin, il lui arrive d’être considéré comme un arriviste qui aurait repris le Torino sans réel intérêt pour le football. Un jouet pour gagner de la notoriété et pourquoi pas pour être bien placé dans ses prochaines aventures entrepreneuriales à petits prix…

 @jhgarelli

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s