Le Torino toujours entre attentes et satisfaction

Depuis la prise de fonction de Sinisa Mihajlovic au poste d’entraîneur, le Toro est tiraillé entre ses ambitions et la réalité du terrain. Un nouvel entraîneur, des recrues appréciées et une star attendue, les ambitions du Toro ont été revues à la hausse de même que les attentes de ses tifosi.

14

Une défense à reconstruire

 Premier chantier pour le technicien Serbe, la défense. Les départs de Kamil Glik (AS Monaco) et Bruno Peres (AS Roma) ont déséquilibré une arrière-garde jugée vieillissante. Molinaro, Bovo et encore Moretti risquent alors leurs places. Partisan de la solidité défensive, Mihajlovic a demandé des renforts en masse et son vœu a été exaucé. Ajeti (ex-Frosinone), Rossetini (ex-Bologna), Leandro Castan (ex-Roma) et Lorenzo De Silvestri (ex-Sampdoria) ont débarqué sur les rives du Po. De quoi envisager de beaux jours à l’abri de la panique.

peresroma

C’était sans compter le bras de fer de Nikola Maksimovic. Le jeune talent serbe a été séduit par le Napoli qui en a fait sa priorité. Le joueur aussi pisté par Chelsea est depuis mis à l’écart du groupe professionnel. Le conflit est ouvert entre le défenseur et le coach Serbe. Dernièrement, ce dernier a même déclaré que son défenseur était « mort pour lui ». Il part dans la cité napolitaine, durant la dernière journée du mercato pour 25 millions + bonus. Du côté de la direction, Urbano Cairo, le Président du club, et Gianluca Petrachi mènent des négociations acharnées avec les Napolitains pour vendre leur star déchue à prix d’or. L’affaire pourrait se conclure autour de 30 millions d’euros.

 

Les gardiens aussi sont ciblés par cette révolution. Les trois gardiens (Daniele Padelli, Alfred Gomis et Salvador Ichazo) sont annoncés en partance. Les dirigeants et l’entraîneur sont d’accord pour recruter un dernier rempart d’envergure internationale. Ce gardien s’appelle Joe Hart. Indésirable pour Pep Guardiola à Manchester City, celui qui est également gardien de la sélection anglaise crée la surprise en  vêtissant le maillot grenat.    

 hart

Sur les deux premiers matchs de Serie A, le Toro a encaissé 4 buts (défaite 3-2 contre le Milan et victoire 5-1 contre Bologne). Pour l’ouverture du championnat, l’équipe a offert les trois buts à Bacca pour les rossoneri, trois fois sur des erreurs défensives. Le flou Maksimovic semble avoir désorganisé, la défense granata et laissé un chantier énorme plein d’incertitudes et de manque d’automatismes.

 

 Milieu et attaque : solides et prometteurs

 

Avec la tactique favorite de Mihajlovic (4-3-3), le Torino possède un milieu séduisant et solide. Plusieurs options s’offrent à l’entraîneur Serbe. Avec Vives en tant que point fixe, Obi et Acquah forment un trident permettant un impact défensif considérable. Mais plutôt maladroit lorsqu’il faut se projeter vers l’avant. L’alternative amène à Baselli et Benassi d’occuper les rôles de titulaires. Les deux espoirs du football italien sont très forts techniquement et aiment tirer au but. Mirko Valdifiori est la dernière recrue du Toro. Inclus dans la transaction de Maksimovic, il est le « regista » que les Turinois attendaient. 

Sur le front de l’attaque, la recrue star s’appelle Adem Ljajic. Le joueur de 24 ans, passé par la Roma et l’Inter, était la priorité du mercato. La fantaisie et l’expérience de l’ailier gauche ont autant plu aux dirigeants qu’à son compatriote d’entraineur. Autre transfert notable, Iago Falqué est venu concrétiser les promesses faîtes sur son talent du temps de la Roma. En numéro 9 inamovible, Andrea Belotti doit confirmer qu’il est bien le prochain grand attaquant italien de Serie A. Pour cela, il doit battre son record de 12 buts, la saison dernière. 

andrea-belotti-belotti-torino-belotti-fantacalcio 

Ce début de saison a apporté son lot de confirmation et déception. Au milieu, Baselli et Benassi ont montré un meilleur visage qu’Obi et Acquah. Leur impact et surtout les deux buts de Baselli apportent une certaine sérénité. En attaque, Belotti est le meilleur buteur du championnat avec 4 buts en 2 matchs. Iago Falqué a montré de jolies qualités même si cela reste timide. La déception est à mettre à l’actif d’Adem Ljajic. Arrivé avec un léger surpoids, le compatriote de Sinisa Mihajlovic est sorti sur blessure à chaque match en jouant moins de 25 minutes.

 

Des ambitions plus élevées qu’à l’habitude

 

Habitué au ventre mou ou à la lutte pour la qualification en Europa League, le Torino lance un message aux autres clubs. L’arrivée de Mihajlovic, de nombreuses recrues, des jeunes à gros potentiel et l’arrivée de Joe Hart en font un candidat au haut de tableau. Pas suffisamment rodé et talentueux, le Toro ne peut pas prétendre au Scudetto. Une 5ème ou 4ème place ne serait, en revanche, pas une surprise. La clé de son parcours sera d’être solide face aux grandes écuries tout en répétant de belles prestations contre les plus petites équipes. En se projetant plus loin que cette saison. Si le club se stabilise à un niveau d’exigence élevé, il sera l’outsider de la 4ème place qualificative à la Champions League disponible dès 2018.

@jhgarelli

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s