Nous étions à Monopoli – Lecce (Lega Pro)

On a assisté à un match de Lega Pro dans les Pouilles, et c’était.. bon.

monopolilecce.jpg

Un match intense, un stade quasi plein, mais surtout une vrai ambiance de foot. On était au derby des Pouilles entre Monopoli et Lecce en Lega pro (D3) un dimanche de la fin du mois d’Aout.

 

Monopoli petite ville des Pouilles avant tout connu pour son petit port de pêche, abrite également un club le Monopoli Calcio fondé en 1966 qui réunit toute la ville les dimanches de matchs au Stade Vito Simone Veneziani. Un stade d’apparence austère avec de grandes façade en pierre qui, de l’extérieur, ne nous permettent pas de voir un centimetre de pelouse. C’est une enceinte respectant les codes du sud de l’Italie, la forme arrondie, la piste d’athlétisme entourant la pelouse et surtout une Curva particulièrement nerveuse pour un club de troisième division n’ayant connu la victoire seulement lors d’une coupe de Série D en 2015 et dans quelques compétitions régionales.

stadio

«Qu’est ce que tu fous là»

monopoli.jpg

Rentré à 16 heures dans le stade, soit une demi heure avant le coup d’envoi et une heure après les supporters de Lecce venus nombreux. Les drapeaux des tifosi de Monopoli, eux, étaient déjà posés sur les marches de l’enceinte. Je prends un peu la température auprès des supporters et rencontre notamment Alessio, 24 ans le teint bronzé par ce Soleil qui beigne la région. «Qu’est ce que tu fous là» s’interroge-t-il en comprenant que je viens de France. Supporter « Depuis et pour toujours » du Monopoli Calcio mais aussi grand sympathisant du Milan AC, il m’explique qu’il n’attend rien de cette saison si ce n’est de faire la meilleure possible. Ce qui laisse place à de multiples interprétations. La Curva Nord se remplit tout comme le stade, les différents groupes de supporters présents pour certains depuis la date de création du Club en 1966 (Bad Boys 1986 et Ultras 1993 sont d’autres groupes arrivés plus tard au fil du siècle) se mélangent en tribune. Les individus qui composent la Curva viennent de tout horizons, un public de 7 à 77 ans, c’est là qu’on aperçoit la dimension sociale du club dans la ville, club qui rassemble petits et grands mais surtout passion qui se transmet au fil des générations. On aperçoit quelques maillots du Celtic Glasgow (couleur verte et blanches représentatives du Monopoli Calcio) Les paquets de Chips et les bouteille d’eau minérale sont légions en tribunes, il faut dire que le soleil cogne fort sur les marches du stade. Il est 16h30, après une minute d’applaudissements en hommage aux victimes du tremblement de terre qui a secoué l’Italie les jours précédents, les drapeaux s’agitent, le coup d’envoi est donné.

Le football au rendez vous.

monopoli1.jpg

Pour ce qui ce passe sur le rectangle vert, la première période est bien pauvre, mais Monopoli bien que dominé dans l’ensemble par Lecce se procure deux belles occasions qui poussent Gomis, le gardien de Lecce, à effectuer deux parades de grande qualité. Lecce possède une place nettement plus imposante que Monopoli dans le football Italien, vainqueur en 2010 de la Serie B mais rétrogradé par la suite en Lega Pro, c’est un club centenaire qui a déjà connu les joies de la Serie A et a vu passer comme illustres joueurs Antonio Conte ou Mirko Vucinic. Le club rassemble tous les supporters de la région du Salento. En tribune les chants raisonnent et au delà des « Lecce, Lecce Vaffanculo » et dès réclamations de liberté en faveur des Ultras, la Curva ne s’éteint jamais. Mieux elle intervient dans le match quand elle interpelle Pellegrino, gardien de Monopoli, qui leur rend un petit signe du bras.. En seconde période Monopoli continue ses bonnes intentions, touche même la barre avant de se voir refuser un penalty pour une main pourtant évidente qui aura eu le mérite de faire lever la tribune populaire et de faire jaillir les insultes envers la mère de l’arbitre. La chance des locaux est passé, ils encaisseront deux buts à 15 minutes d’intervalle. La réduction du score ne servira finalement à rien si ce n’est de réveiller l’ardeur populaire.

@Isospora_Belli

Publicités

Une réflexion sur “Nous étions à Monopoli – Lecce (Lega Pro)

  1. magnifique . C’est ce football que j’aime . Une birra moretti , une saucisse galette , un dimanche apres midi ensoleillé et un match de foot local .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s