Unione Sportiva Sassuolo Calcio 2016/2017

Étonnant 6ème de la dernière édition du campionato, le « petit » club se hisse sans faire de bruit parmi les ténors de Serie A alors qu’il n’est un pensionnaire de l’élite que depuis 4 ans. Symbole de cette ambition, le géant industriel italien MAPEI (propriétaire du club) veut pérenniser la position du club en essayant de s’incruster durablement dans le top 8 national.

Les dirigeants : Giorgio Squinzi

squinzi-sassuolo-maggio-2016-ifa

Propriétaire du club depuis 2002, l’administrateur unique de la société italienne de produits chimiques MAPEI a permis au petit club d’Emilie-Romagne de gravir les échelons de la hiérarchie passant de la Serie C2 (en 2005) à la Serie A (en 2013) et même jusqu’au 3ème tour de qualifications de l’Europa League. Le Président est Carlo Rossi.

L’entraîneur : Eusebio Di Francesco

ac8ed.jpg

Le technicien originaire des Abruzzes, en poste depuis 2012, a connu une saison d’exception avec une 6 ème place synonyme de qualification européenne. A la tête d’un effectif bien rôdé, ayant enregistré peu de pertes et avec des renforts ciblés, Sassuolo est maintenant bien ancré dans le paysage du foot transalpin. Après avoir écarté les suisses de Luzerne, c’est maintenant les serbes de l’Etoile Rouge de Belgrade qui se dressent entre le club italien et une place pour les poules de l’Europa League.

LA recrue star : Alessandro Matri (et Federica Nargi)

a.matri.jpg

Voici un nom clinquant ! Matri en recherche de continuité s’engage 2 ans en faveur de Sassuolo, une possible bonne nouvelle tant l’attaquant semble complémentaire avec Berardi, Defrel ou encore Politano. Il sera accompagné de sa femme, la très belle Federica Nargi.

LE départ : Sime Vrsaljko

Sime-Vrsaljko-957x598.jpg

Superbe plus-value pour les neroverdi, recruté il y a 2 ans au Genoa pour 5,5 millions d’€ le défenseur latéral croate rejoint l’Atletico Madrid et Diego Simeone pour 16 millions (+ 2 de bonus). Le challenge sera de trouver un remplaçant capable de faire oublier ce latéral très offensif (4 passes décisives) et intraitable défensivement.

Les joueurs clés : Francesco Acerbi, Domenico Berardi & Grégoire Defrel

184343582-d9a0b3bd-afac-4654-a3e9-0c5d20fbff5e

Francesco Acerbi, le solide défenseur est désormais un pilier de l’arrière garde de Sassuolo. Après être passé par la Reggina, le Chievo & le Milan (6 matches en 6 mois de prêt) il s’est relancé en Emilie-Romagne. Auteur de 4 buts pour 36 matches, il forme avec Paolo Cannavaro une charnière hermétique (4ème de la ligue).

sassuolo-berardi

Annoncé avec insistance à la Juventus, Berardi, le meilleur élément offensif italien U23, a déjà refusé par deux fois d’être transféré à Turin (l’accord entre les deux clubs est établi depuis longtemps). En cause, l’incertitude concernant son temps de jeu. La situation de Zaza, son ex-coéquipier, joker de luxe chez la Vecchia Signora ou encore celle similaire de Rugani l’ont refroidi. Sassuolo pourra donc encore bénéficier de son apport sur l’aile droite cette saison.

gregoire-defrel-domenico-berardi-sassuolo-empoli-serie-a_1oicfdo20imqt1de0aplz7ds63

Le français Grégoire Defrel entame sa deuxième saison à Sassuolo. Il sera le titulaire à la pointe de l’attaque. Après son transfert en provenance de Cesena, il s’est rapidement imposé grâce à son entente avec Berardi & Sansone (parti à Villarreal).

Le jeune à fort potentiel : Stefano Sensi

image.jpg

Le milieu défensif italien, 20 ans, a réalisé une excellente saison en Serie B, sous les couleurs de Cesena. Auteur de 4 buts et 5 passes décisives, il est annoncé comme un crack et s’est déjà vu être comparé à Marco Verratti. Excellent relanceur et playmaker, il arrive au sein d’un secteur de jeu très fourni où la concurrence sera rude mais nul doute qu’il aura du temps de jeu pour démontrer les qualités aperçues à l’étage inférieur. La presse parle aussi d’un accord officieux pour faire transiter le joueur à Sassuolo avant de l’envoyer plus tard à la Juventus.

 

Le 11 probable :

CONSIGLI

LIROLA – CANNAVARO – ACERBI – PELUSO

MISSIROLI* – MAGNANELLI* – DUNCAN*

BERARDI – DEFREL – POLITANO

*(Mazzitelli, Sensi, Biondini, Pellegrini)

Les points forts du club :

  • Un club bien géré, appuyé par une multinationale.
  • Stabilité de l’effectif et de l’entraîneur.
  • Berardi, capable de coups de génie.

Les points faibles du club :

  • Effectif peu habitué à jouer sur plusieurs tableaux (en cas de qualification européenne)
  • Capacité à rééditer une performance comme celle de la saison dernière ?

@friûlconnection

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s