Empoli Football Club 2016/2017

10 ème sous les ordres de Marco Giampaolo, Empoli a réalisé une bien belle saison. L’effectif a subit beaucoup de mouvements notamment au rayon des départs avec le retour au bercail des joueurs prêtés comme Paredes ou encore Zielinski et des départs de joueurs cadres comme Tonelli (Naples) ou Rui (Roma) compensés par l’arrivée de joueurs bien rompus aux exigences de la Serie A comme Gilardino, Pasqual ou Bellusci.  

Les dirigeants : Fabrizio Corsi

fabrizio-corsi-empoli.jpg

L’entrepreneur italien est le Président de l’Empoli depuis le début des années 90. Sous son règne le club est passé de la Série C1 à la Serie A. Le club a fait plusieurs fois l’ascenseur sans ne plus fréquenter la 3 ème division nationale.

L’entraîneur : Giovanni Martusciello

presentazione_giovanni_martusciello_allenatore_empoli_12-584x480.jpg

Ancien joueur du club de 1995 à 1999, il succède à Marco Giampaolo parti à la Sampdoria après une seule saison sur le banc des « Azzurri ». Au club depuis sa retraite sportive en 2006, il apprend le job en occupant successivement différents postes dans l’encadrement (primavera, staff technique puis entraîneur adjoint) avant d’obtenir les clés de l’équipe fanion pour la saison à venir. La seule incertitude sera sa capacité à assumer le rôle de numéro 1.

LA recrue star : Alberto Gilardino

170406274-52891d24-e835-4c7b-9072-a351a72f7710.jpg

Le buteur italien de 34 ans, Champion du Monde 2006, va connaître son 11 ème club depuis ses débuts professionnels. Il arrive libre (et signe un contrat de 2 ans) après son aventure palermitaine où ses stats parlent pour lui. (10 buts en 33 matches) deuxième meilleur buteur de Serie A en activité (depuis la retraite de Toto Di Natale) derrière le mythique Francesco Totti, « Gila » partagera l’attaque avec Massimo « Big Mac » Maccarone. Les papis flingueurs pèsent 262 buts en Serie A. Un total qui en impose.

LE départ : Lorenzo Tonelli

tonelli_lorenzo_9.jpg

Formé au club, Lorenzo Tonelli a passé 16 ans (jeunes + pro) à défendre les couleurs d’Empoli. Il s’engage pour 4 ans avec les Partenopei. Une étape importante pour celui qui aspire à intégrer la Nazionale. Vous pouvez retrouver l’interview qu’il nous a accordée ici.

Les joueurs clés : Giuseppe Bellusci, Riccardo Saponara & Massimo Maccarone 

CmxTinUXEAAOhBO.jpg

Le défenseur calabrais arrive en prêt de Leeds United pour compenser le départ de Tonelli au Napoli. Il revient au pays après 2 saisons en Championship mais il totalise presque 100 matches de Serie A, principalement avec Catania. Valeur sûre.

saponara-riccardo-empoli-seriea.jpg

Maître à jouer du milieu de terrain de l’Empoli, il s’est relancé en Toscane en revenant défendre des couleurs qu’il avait déjà défendues entre 2009 et 2013, après un échec au Milan. Rapide, bon dribbleur et habile passeur il a produit une saison de qualité avec Paredes et Zielinski à ses côtés, football champagne.

small_141006-114801_to061014spo_0157-584x480.jpg

Le vétéran, né en 1979, est inoxydable. Auteur de 13 buts, l’âge semble ne pas voir de conséquences sur ce joueur atypique. Prima punta, il s’intègre parfaitement au jeu en une touche et en déviation de son équipe. Son association avec « Gila » risque d’être assez savoureuse. Romantisme.

Le jeune à fort potentiel : Assane Dioussé  

Screen-Shot-2015-09-15-at-10.31.14.png

Milieu défensif mais capable d’occuper tous les postes au milieu de terrain, il a pris part à 15 matches la saison dernière. Il a impressionné les observateurs par sa maturité. Il est déjà suivi par de grosses écuries (Milan) Ce jeune sénégalais de 19 ans a le sens de la verticalité et une bonne vison du jeu. Son temps de jeu devrait s’accroître cette saison.

Le 11 probable :

SKORUPSKI

LAURINI – BELLUSCI – COSTA – PASQUAL

CROCE – DIOUSSE – BUCHEL

SAPONARA

MACCARONE – PUCCIARELLI

Les points forts du club :

  • Equipe agréable avec un style de jeu offensif (redoublements de passes, jeu en une touche dans des petits espaces …)
  • Deux attaquants très expérimentés. (Gilardino et Maccarone)

Les points faibles du club :

  • L’entraîneur qui découvre la Serie A avec le costume de N°1
  • La perte d’éléments importants de la saison passée.

@friûlconnection

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s