Filippo Mancini « Yaya Touré aurait pu faire la différence »

Filippo Mancini, fils de l’illustre Roberto Mancini a exprimé sa peine ainsi qu’une légère pointe de dégoût aux micros de FCInter1908 concernant la situation de son père, du club et de la relation avec les dirigeants.

mancini

Sur la situation de son père

« Papa a toujours été bon avec l’Inter. Il aime l’équipe, si il ne l’aimait pas, il ne serait jamais revenu en arrière. Avec l’arrivée de Thohir puis des Chinois, les choses ont changées. Ces gens sont plus habitués à faire des affaires que de traiter avec le football et j’ai le sentiment qu’ils ne comprennent pas l’Inter, un club qui – jusqu’à récemment – avait une puissance dans le monde qui était incomparable. Derrière ce club, il y a la main de Kia (Joorabchian) et d’autres conseillers et cela ne peut pas être pour le bien de l’Inter. Rester ici était vraiment mauvais pour Papa, il n’avait aucun point de contact, personne pour lui dire ce qui se passait au club.  A l’heure actuelle, l’Inter n’est pas un club fort, une équipe dont les propriétaires vivent jour et nuit.. Ça n’est pas une priorité pour eux, c’est comme un jouet pour s’amuser avec. »

Sur le mercato

« J’ai lu beaucoup de commentaires des tifosi sur les joueurs qui sont arrivés à l’Inter lors de la deuxième pige de mon père. Tout d’abord, je dirais que beaucoup de ces joueurs comme Brozovic, Perisic, Miranda et Murillo ont énormément augmenté le niveau de l’équipe. Mais il faut aussi souligner que certains des joueurs signés par le club club étaient les troisièmes ou même quatrièmes choix de mon père, et peut-être que les gens ne savent pas ça. Cela a été le cas l’année dernière aussi, ça n’est pas vrai que tous les joueurs signés étaient des demandes de Mancini.  Yaya Touré? Ibrahimovic est allé à United cette année et gagne plein d’argent, et il a deux ans de plus que Yaya. Nous parlons d’un milieu de terrain qui aurait pu facilement faire la différence en Italie pour trois ans, il aurait ajouté de la valeur sur le terrain et dans le vestiaire. »

Sur le groupe Suning

« Papa n’était pas heureux avec eux et ils étaient pas heureux avec papa. Il les a vu  au plus une poignée de fois, ils ont achetés l’Inter et puis ont disparus. Ces gens doivent comprendre que vous avez besoin  de cœur et d’âme pour guider un club comme l’Inter, vous ne pouvez pas le déléguer à d’autres personnes. »

Un dernier mot sur son père

« Je suis désolé pour la façon dont ça s’est terminé avec mon père, il était pratiquement le seul à mettre sortir son visage pour voir les fans, il était impensable de lui offrir un renouvellement de contrat en l’écartant des décisions concernant le mercato.  C’est lui qui est avec l’équipe la semaine et qui est sur le banc le dimanche. Il devrait avoir le pouvoir parce que c’est lui qui fait face aux insultes et aux tomates si les choses tournent mal. Son avenir ? Il est l’un des meilleurs du monde, c’est impensable qu’il soit en année sabbatique.  »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s