Gianluca Vialli « Marcello Lippi était mon messie »

Gianluca Vialli s’est exprimé dans le podcast « The Big Interview avec Graham Hunter » il y parle de la mentalité et le travail à Turin et se remémore la victoire de sa génération en Ligue des Champions.

gianluca vialli1

Sur la mentalité et le travail

« Le succès vient de la culture que vous créez dans votre organisation. Porter le maillot de la Juventus est un honneur, mais c’est aussi très difficile. La culture c’est de ne jamais abandonner et d’aller jusqu’au coup de sifflet final. Vous devez être humble, jouer avec fierté mais aussi avec agressivité »

« Nous étions les meilleurs pour nous préparer. Tout le monde fait la même chose. Nous nous entraînions deux à trois fois par jour. Nous avions tous des programmes de sport individuels. C’était devenu une compétition où nous voulions voir qui arriverait le premier à la salle de gym. Un jour je suis arrivé à 6h45 en pensant « Je serais le premier. » malheureusement Angelo Di Livio était déjà là et m’a dit « Pas de chance ‘Luca. »  C’était un super environnement et Marcello Lippi était mon messie. Il nous faisait nous sentir en contrôle.  Quand nous nous promenions dans le tunnel avant un match, je me souviens avoir regardé un de mes adversaires et avoir pensé « Je n’ai pas peur, vous devriez avoir peur. »

lippi

La tactique et l’équilibre

« La pression c’est quand un joueur fait face à un adversaire de manière individuelle. Le pressing c’est quand un certain nombre de joueurs le fait ensemble, et cela devient encore plus efficace. Un manager essaie aussi de trouver le bon équilibre, vous avez besoin de convaincre les attaquants d’aider le reste de l’équipe aux tâches défensives, et convaincre les défenseurs d’être les premiers attaquants. La capacité de Lippi de nous convaincre que nous devions travailler pour aider les autres, avec ou sans ballon, a fait de nous une équipe très équilibrée. La seule façon que vous avez pour pouvoir jouer avec trois attaquants – et c’est ce que nous avons fait à la Juventus – c’est que les trois de devant doivent travailler très dur, et doivent devenir les premiers défenseurs. Nous étions fiers de prendre la balle aux défenseurs. Derrière nous, nous avions Didier Deschamps (Sélectionneur EDF), Antonio Conte (Entraîneur de Chelsea) et Paulo Sousa (Entraîneur Fiorentina), trois gars avec le cerveau, le cœur, les jambes et les compétences. »

En 1995-1996, Gianluca Vialli remportait la Ligue des Champions avec la Juventus, retour sur ce moment.

Gianluca Vialli

« La seule Coupe d’Europe que le club avait gagné était une tragédie (référence au drame du Heysel en 1985). Ils voulaient vraiment un trophée Européen avec des souvenirs heureux. Nous étions extrêmement motivés pour gagner, pour nous-mêmes, mais aussi pour les tifosi. »

« Juste avant que nous jouions le Real Madrid dans le cadre du match retour du quart de finale, j’ai parlé avec le directeur général de la Juventus. Mon contrat expirait à la fin de la saison et je ne savais pas ce que je voulais faire. Je pensais à venir en Angleterre, mais je pensais aussi que ce serait bien d’obtenir un nouveau contrat à la Juventus. Le directeur général m’a dit qu’il voulait me garder et qu’il m’offrirait un cinquième de ce que je gagnais ! Ce qui était une façon de me dire « Ciao. » J’étais en colère et super motivé pour leur prouver que c’était une grosse erreur de me laisser partir. Finalement nous avons battus le Real Madrid 2-0 et sommes allés en demi-finales, je me souviens avoir pleuré après le match, et c’était par soulagement, pas par joie. Je me souviens des cinq jours à Rome avant la finale. Ce fut une période difficile parce que je savais que c’était mon dernier match pour le club, ma deuxième finale de Coupe d’Europe et probablement ma dernière chance de la gagner. Nous avons gagnés aux tirs-au-but. Je n’en ai pas tiré un, nous en avons tiré quatre, et j’aurais du être le sixième tireur. »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s