Pourquoi la Juve n’a pas besoin de vendre ses cadres pour recruter gros.

higuain-festeggia-sotto-la-curva

Depuis quelques jours la rumeur envoyant Gonzalo Higuain à la Juve a pris de l’ampleur, il était dit  que la Juve avait pour intention de recruter Gonzalo Higuain en activant sa clause libératoire de €94,7M et en lui proposant un contrat de 4 ans à hauteur de €7,5M annuels, un montant astronomique qui ferait de lui le plus gros transfert du club (actuellement le record est d’environ €55M pour Buffon en 2001) et le deuxième plus gros transfert de l’histoire. Alors même si ce n’est qu’une rumeur et qu’elle a été démentie par Aurelio De Laurentiis (président Napoli) qui a annoncé que la Juve n’a jamais voulu activer cette clause, depuis que la rumeur a vue le jour, nombreuses sont les personnes croyant que la possible venue d’un « top player » a Turin était liée à un futur départ de Pogba ou Bonucci pour rendre possible un gros transfert. Cependant nous allons voir chiffres à l’appui que la Juve n’a pas besoin de vendre ses cadres pour recruter gros.

La Juventus a déjà frappé un gros coup sur la Serie A en recrutant Miralem Pjanic en provenance de la Roma pour €32M, on pensait alors qu’il s’agissait de la dernière grosse dépense dans ce mercato estival déjà plus que satisfaisant. Mais les Bianconeri après avoir signés Dani Alves en fin de contrat et Pjanic continue de se renforcer en obtenant un prêt payant (€3M) pour Medhi Benatia. On peut donc se demander comment la Juve pourrait se permettre d’activer la clause libératoire de €94,7M pour Higuain et lui offrir un salaire de €7,5M/an. Tout d’abord, faisons un point sur les recrues estivales en détail et l’impact sur le bilan économique pour la saison prochaine avec et sans Higuain.

tab1
Tableau via calcioefinanza.it

Les arrivées de Pjanic, Dani Alves, Benatia, Mandragora (acheté en Janvier 2016) et Lemina dont l’option d’achat a été activé représentent pour la saison 2016-17 des dépenses de €37,24M supplémentaires par rapport à la saison passée dont €24,40M en salaire. Avec l’éventuelle arrivée du natif de Brest ces dépenses atteindraient €75,92M soit quasiment 2 fois plus. Une différence qui pourrait être amortie avec certains départs mais aucun lien avec Pogba ou Bonucci.

tab2.jpg
Tableau via calcioefinanza.it


Les départs de Morata, racheté par le Real Madrid, la fin du prêt de Cuadrado de retour à Chelsea et autres fins de contrats, lui permettent de dégager €44,3M auxquels on peut rajouter les éventuelles ventes de Simone Zaza vers Wolfsburg pour environ €25M et celle de Roberto Pereyra vers le Napoli pour une somme avoisinant les €18M, on peut également rajouter un probable départ de Mario Lemina vers la Premier League pour une somme proche de €20M. Le schéma est le même pour d’eventuelles autres ventes mais avec le scénario cité le montant dégagé par la Juve atteindraient alors près de €90M, un montant largement suffisant pour amortir la possible venue du numéro 9 du Napoli ou tout autre joueur du même calibre. La Juve pourrait donc, sans se mettre en situation de déficit sur la saison 2016-17, recruter un joueur de classe mondiale et ce sans se séparer de ses cadres et plus particulièrement de Pogba et Bonucci, souvent donnés partants, qui sont au cœur du projet bianconero.

 

@EnzoCalcio

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi la Juve n’a pas besoin de vendre ses cadres pour recruter gros.

  1. sans compter le rachat de Coman par le bayern (20 millions payable a la fin de la saison qui arrive) et la clause et payable en deux fois sur deux ans.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s