Qu’attendez vous de Pogba ?

L’Euro vient de débuter, l’équipe de France a fait son premier match et déjà des interrogations, des remarques, voir des doutes même sur Paul Pogba LA star de cette équipe. Comme une impression qu’on n’a pas envie de croire qu’il est si fort que ça, si précoce, que quelque part il est peut être survendu. C’est même tombé, Paul Pogba doit il aller sur le banc ? Terrible. Finalement est ce que tout ces débats sur ses prestations sont réellement argumentées autour d’aspects techniques et tactiques ou bien le coté « superstar » prend le dessus ne laissant place qu’à des jugements négatifs et exagérés. Alors dites nous, qu’attendez-vous de Pogba ?

d-223812-capture-d-e-cc-81cran-2016-06-11-a-cc-80-042605.png
Pogba remplacé lors de France – Roumanie

L’homme à (devoir) tout faire

Vous l’aurez donc compris ce « vous » s’adresse à tous ceux qui se disent déçus, inquiets et jugent les performances du milieu de la Juventus comme moyennes si ce n’est pire.

Mais que doit-il faire au juste sur le terrain ? Défendre devant sa surface et récupérer 25 ballons par match ? Ce n’est pas son rôle. Prendre le jeu à son compte alors en attirant chaque ballon pour faire la dernière bonne passe dans les 30 derniers mètres ? Là encore ce n’est pas un numéro 10. Rester aux avants poste ? Évidemment que non plus. L’erreur est d’attendre que Paul Pogba fasse tout et tout le temps, d’attendre qu’il soit à la récupération, à la passe voir à la finition sous prétexte que c’est la star de l’équipe et qu’il a un talent énorme. Il ne faut pas oublier qu’il est avant tout un milieu de terrain, qu’il est une pièce (certes maîtresse) dans un échiquier présente pour aider un collectif, c’est un lien entre derrière et un devant, un tremplin.

Restons justement dans le thème des échecs, doit-on attendre qu’un cavalier fasse tout ? Non, par contre grâce à ses déplacements et à ses capacités il est en mesure de couvrir une grande surface du terrain tout en étant utile pour les autres pièces, pendant que lui se déplace à gauche et contrôle une pièce adverse, l’espace de droite peut être libre et peut permettre d’avancer. Seul, il ne sera jamais capable d’abattre le jeu adverse. Pour Pogba c’est pareil, n’oublions jamais que le football est toujours un sport collectif.

France Roumanie et un Pogba pas aidé

Pourtant par moment on a tendance à se dire que le jugement sur l’individualité prend trop le pas sur celui du collectif. La première raison à cela pourrait s’expliquer par la mode des notes. Le match vient de se terminer vite il faut noter chaque joueur, les sortir un par un du collectif et là c’est le moment du jugement, un 5 par ci pour Pogba, un 4 par là. La sanction tombe c’est officiel il a donc raté son match face à la Roumanie.

Sauf que non Paul Pogba n’a pas fait un si mauvais match que ça. N’oublions jamais que pour lui jouer dans cette équipe de France est tout sauf similaire de jouer avec la Juventus, là où en Italie il bénéficie de relances propres et construites grâce à une des meilleures défense d’Europe, en équipe de France c’est beaucoup plus compliqué. Là où en championnat il occupe le coté gauche du terrain en ayant devant lui Dybala sans cesse en mouvement entre les lignes lui servant de relai et lui permettant de monter plus facilement tout en ayant Khedira et/ou Marchisio à ses cotés et surtout un Patrice Evra offensif dans son couloir, avec les bleus c’est presque l’inverse. Il est cantonné à droite du milieu dans une animation offensive faible avec personne sur son coté, il suffit de regarder le positionnement moyen des joueurs français sur ce match pour comprendre que Pogba était tout sauf aidé sur ce match.

positionnement joueurs moyens MAP.png
Positionnement moyen des bleus face à la Roumanie via Opta

Sagna montant très peu, Griezmann repiquant sans cesse dans l’axe et Matuidi jouant le rôle du relayeur offensif, que reste t-il pour le milieu de la Juve ? Soit il doit rester derrière couvrant les montées du milieu du PSG (pour ensuite être critiqué sur le fait qu’on ne le voit pas devant) soit il doit jouer long et tenter des passes risquées n’ayant presque jamais de solutions sur son coté (pour ici ensuite se faire descendre sur son taux de passe ratée) ou alors il doit occuper toute la partie droite du terrain à lui seul, chose évidemment impossible.

La seule fois où Sagna s’est permis une montée dans son couloir, Pogba a pu parfaitement le décaler en faisant parler sa qualité de passe, résultat ? Centre de Sagna et poteau de Griezmann, soit la plus grosse occasion hormis les buts. Une autre fois du rond central il a joué long sur Giroud lobant toute la défense et offrant une vraie situation pour le buteur des bleus sauf que l’arbitre a sifflé hors-jeu à tort. Sans ce genre de prise de risque de Paul Pogba, la France vendredi n’aurait presque rien montré.

Les consignes de Didier Deschamps

Mais alors pourquoi un placement pareil pour le milieu de la Juve, pourquoi une telle différence avec ses matchs à Turin ? Parce que ce sont des consignes et beaucoup ont tendance à l’oublier.

Extrait d’une interview de Pogba pour So Foot quand on lui demande son rôle au milieu.

« Moi je m’adapte aux joueurs avec lesquels j’évolue. Je fais le lien. En club, je suis plus offensif mais en sélection je dose un peu plus parce que le coach n’aime pas que je sois trop devant. Il me dit : tu peux monter, mais … tu n’es pas à la Juve, faut faire attention, quand Blaise monte toi tu dois rester. Faut toujours qu’il y en ait un »

Maintenant on fait quoi ? Il doit passer outre les consignes ? Est-ce que les auteurs des jugements négatifs sur ses matchs en bleu prennent en compte un tel facteur ? Pas évident. On peut en tout cas regretter ce genre de consigne de Deschamps, brider un joueur aussi technique et bon passeur qu’est Pogba au profit d’un joueur justement limité dans ces domaines comme Matuidi c’est dommage. Pourquoi plutôt ne pas faire l’inverse et profiter de l’endurance et de la capacité à récupérer des ballons de Matuidi afin de laisser une certaine liberté offensive à Pogba.

Une chose est certaine, avec le plan de jeu de l’équipe de France sous Deschamps, des consignes pareilles et un rôle de milieu coté droit avec un latéral qui ne monte pas, il ne faut pas attendre à voir un Pogba « made in Juventus ». C’est presque impossible. Maintenant laissez lui les clés, après tout c’est lui l’avenir, c’est lui le crack. Organisez le jeu autour de lui, mettez le dans ses meilleures conditions là où il peut montrer toutes ses qualités et surtout n’oubliez pas qu’il vient à peine d’avoir 23 ans. A partir de là alors vous aurez votre « vrai » Pogba.

On laissera le grand Christian Vieri conclure.

Par @WillCesco

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s