Adam Masina, la promesse d’un bel avenir

Si les performances remarquables d’Empoli et Sassuolo sont notables cette saison, il y a une autre équipe qui fait de plus en plus parler d’elle à savoir Bologne. A l’agonie avant l’arrivée de Roberto Donadoni, elle va beaucoup mieux aujourd’hui, enchaîne les bons résultats et remonte au classement. Au delà d’un Giaccherini ou d’un Diawara, un autre joueur arrive à sortir du lot cette saison, le jeune latéral gauche italo-marocain Adam Masina.

masina
Le dribbleur fou

L’importance de Luis Diego Lopez 

À seulement 22 ans, Masina affiche un niveau de jeu impressionnant pour sa première saison en Serie A. De base, Masina se distingue des autres par l’originalité de son parcours. Si une grande partie des marocains effectuent leur formation en France (Chamakh ou les frères Hadji pour ne citer qu’eux), Masina est un pur produit du football italien d’où son nom à consonance latine. Il a été adopté par une famille italienne dans la région de Bologne et commence sa formation dans son club actuel au poste d’attaquant. Ce n’est que lors d’un prêt à Giacomese qu’il sera replacé au poste de terzino (arrière latéral). Après son court prêt, Masina réintègre l’effectif de Bologne alors en première division et ne sera jamais utilisé lors de la saison 2013/2014, la faute en grande partie à une défense à 3 et à une concurrence trop rude pour lui qui n’a alors que 19 ans.

Malheureusement Bologne n’y arrive pas, les entraîneurs se succèdent et inévitablement le club est relégué. Un grand ménage est effectué dans l’effectif et l’Uruguayen Luis Diego Lopez est nommé au poste d’entraîneur avec pour objectif une retour immédiat dans l’élite du football Italien. Si les deux entraîneurs précédents n’avaient pas su déceler le talent de Masina, Luis Diego Lopez lui l’a repéré et en fait son choix préférentiel sur le couloir gauche. À l’issue de la saison, Bologne retrouve la Serie A grâce à un effectif composé de joueurs expérimentés et d’autres jeunes prometteurs dont fait inévitablement parti l’italo-marocain.

Une première partie de saison 2015/2016 prometteuse

Début mai 2015, nouveau changement d’entraîneur avec Delio Rossi qui est nommé au poste pour la saison à venir. Avec quelques recrues intéressantes dont Mattia Destro, Emanuele Giaccherini et Anthony Mounier, Bologne semble mieux armée que Carpi et Frosinone eux aussi promus. Pourtant le début de saison est catastrophique notamment en raison d’un calendrier compliqué opposant les Rossoblù à la Fiorentina et la Juventus notamment. Seul fait notable, une victoire face au promu Frosinone. On ne change pas les bonnes vieilles habitudes, Delio Rossi est remplacé par Roberto Donadoni. En parallèle, on sent que cette équipe de Bologne a des possibilités et des joueurs de qualité comme Oikonomou ou l’expérimenté Rossettini. Si Mattia Destro, Anthony Mounier ou Giaccherini peinent à confirmer les espoirs placés en eux, sur le couloir gauche Masina et son mètre 79 se promène sur les pelouses italiennes et est considéré par de nombreux puristes comme l’une des révélations au poste d’arrière latéral gauche.

À l’aise balle aux pieds, Masina n’hésite pas à se projeter vers l’avant par ses dédoublements et sa faculté à faire le bon choix aussi bien offensivement que défensivement. Également très bon dans le domaine aérien et excellent centreur, que ce soit sous la houlette de Donadoni ou celle de Delio Rossi, Adam Masina est un titulaire indiscutable. Il est avec Rossettini le joueur le plus utilisé cette saison et a disputé 18 matchs sur 19 en intégralité. Son seul match non disputé en entier est celui du week-end dernier face à la Lazio de Rome où il a pris un carton rouge à la 69 ème minute. En dehors de cette rencontre, il fût omniprésent avec très peu de sans fautes si ce n’est face à la Fiorentina et face à Empoli où l’ensemble de son équipe a plongé ces jours là.

A contrario, il a été grandiose et décisif avec un but en fin de rencontre lors du déplacement à Carpi chez un concurrent direct dans la course au maintien mais en plus d’être bon face à ce genre de « petite équipe » ou « d’équipe moyenne » tels que l’Atalanta ou l’Hellas Vérone, Adam Masina a aussi été étincelant face à des grosses écuries. On se souvient de sa prestation face à la Roma notamment où il a livré un énorme duel à Florenzi ou encore du déplacement à Milan où il a su canalisé les hardeurs offensives d’un Abate dans un bon jour. Il fût d’ailleurs ce soir l’un des grands artisans d’une superbe victoire à San Siro.

L’Italie plutôt que le Maroc

Ses exploits sur les pelouses ne sont évidemment pas passés inaperçus aux yeux du sélectionneur marocain Mohammed Fakhir qui comme pour Sofiane Boufal à Lille verra malheureusement pour lui et sa sélection son appel refusé par Masina qui rêve de porter un jour le maillot de la sélection italienne.

Si la Squadra Azzurra a un effectif bien rodé, excepté peut être en attaque, Adam Masina est un prétendant sérieux au poste d’arrière latéral gauche surprise pour l’Euro 2016 et un prétendant sérieux à la Coupe du Monde 2018. Les raisons de croire à une éventuelle convocation en équipe d’Italie sont nombreuses. Rappelons qu’il a déjà été appelé par Luigi Di Biagio en espoirs et que des concurrents comme De Sciglio, Santon, Pasqual ou encore Darmian ne sont pas au mieux sans oublier que les prestations de Masina font de lui l’un des joueurs les plus réguliers à son poste en Serie A aux côtés d’Alex Sandro (Juventus), Marcos Alonso (Fiorentina) et Lucas Digne (AS Roma).

Dans l’anonymat le plus complet il y a encore quelques mois, Adam Masina est aujourd’hui un jeune qui commence à compter en championnat. Même si aucun intérêt de grands clubs ou d’Antonio Conte n’a vu jour jusqu’à aujourd’hui, nul doute que d’ici l’été prochain celui qu’on peut désormais surnommer « l’italo-marocain » sera l’une des attractions du prochain mercato estival.

@SylvianDilly

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s