Entretien dans la surface avec Thomas Heurtaux

Contrairement à beaucoup de français en Italie, Thomas Heurtaux a d’abord percé en France, au SM Caen plus précisément, avant de rejoindre la Botte. Courtisé par plusieurs clubs prestigieux cet été, Thomas a eu la gentillesse de se prêter au jeu de l’interview pour FrSerieA. Enfilez vos crampons et n’oubliez pas vos protèges-tibia, c’est parti.

Thomas Heurtaux

 

Salut Thomas, tout d’abord comment vas-tu après un tel week-end et une telle défaite ? ( 0-4 face à l’Internazionale )

C’est difficile, c’était une belle affiche, Udine est un club qui habituellement fait de bonnes prestations. On a tout de même fait une bonne 1 ère mi-temps, on faisait jeu égal avec eux, nous étions même peut-être un peu supérieurs dans le jeu. On perd le match sur 3 erreurs, du coup l’Inter jouait avec moins de pression. Ensuite concernant le 4 ème but il est magnifique, c’est dommage pour nous. Cependant on essaye de garder le positif, on a réussi à les bousculer un peu et on est déjà au travail pour notre prochain match face à la Lazio en coupe, puis contre le Torino ce week-end.

En Italie tu as connu 3 coach, tu peux nous parler d’eux ?

En ce qui concerne Guidolin, quand je suis arrivé l’équipe tournait bien avec un 3-5-2, il a vraiment marqué le club, c’est vraiment un grand entraîneur. Ensuite il y a eu Stramaccioni qui avait de bonnes idées mais malheureusement il évoluait dans une atmosphère particulière avec la reconstruction du stade c’était très compliqué. A la fin de saison le président a décidé de s’en séparer, mais je ne m’inquiète pas pour lui, il a juste besoin de plus d’expérience car il est assez complet. Colantuono lui c’est une forte personnalité, Stramaccioni aussi, mais lui est plus expressif. Il a un très gros caractère, il est agressif et il vous transmet cette agressivité ça vous permet d’aller chercher plus haut.

Il y a 16 nationalités différentes dans l’effectif pro, pas mal de joueurs qui arrivent de Grenada et Watford (les deux autres clubs dont Pozzo, le président de l’Udinese, est propriétaire.) Tu penses que cela est une cause des mauvais résultats ? Au niveau de la communication et de l’adaptation.

Je ne pense pas. Cette année je crois que c’est l’année où l’équipe a le moins changé. Avant on vendait beaucoup, environ 2-3 joueurs majeurs chaque été, désormais on en vend plutôt 1. Ca nous permet de garder notre colonne vertébrale. On a changé notre façon de recruter, en plus de recruter des jeunes joueurs à l’étranger, on achète des joueurs d’expérience. De plus le club nous met dans de bonnes conditions, l’été lorsqu’on arrive, le club nous met à disposition un prof d’italien. Le premier objectif c’est de comprendre ce que dit le coach à l’entraînement pour être plus vite opérationnel. Ensuite on apprend des choses qui nous seront utiles au quotidien.

heurtaux

La famille Pozzo, propriétaire de l’Udinese est également propriétaire de Grenada en Espagne et Watford en Angleterre. J’ai vu que les fans de Grenada n’appréciaient pas qu’Udine soit considéré comme le club principal du projet des Pozzo.. Mais aujourd’hui avec les mauvais résultats d’Udine t’as pas l’impression que Watford est plus important que le club italien et Grenada ?

Je ne pense pas.. Enfin si peut-être que pour la famille Pozzo la Premier League est plus intéressante financièrement, surtout grâce aux droits TV. Mais cela ne veut pas dire qu’Udine est délaissé, par exemple le président Pozzo assiste à tous nos matchs. Puis au delà de ça, on est dans un super endroit pour travailler. Nos infrastructures sont au top, elles font peut-être même partie du top 5 en Italie. Benatia me disait par exemple qu’à Udine nous avions tout, puis on a eu (des échos d’ex joueurs de l’Udinese qui confirment ceci.)

Quand tu es arrivé à Udine, tu étais la doublure de Benatia, tu peux nous parler de ta relation avec lui ?

A la base Benatia devait partir. Il passait logiquement devant moi dans la hiérarchie, mais je me dit « heureusement qu’il est resté » car il m’a grandement aidé au niveau de l’adaptation, il me traduisait tout, il m’a permis de ne pas perdre un an, tu sais cette année où on s’adapte à un nouvel environnement. Puis malheureusement pour lui cette année là il a eu des blessures et ça m’a permis de jouer environ 20 matchs. Aujourd’hui, Benatia est un bon ami.

De qui es-tu le proche à Udine ?

Ceux dont je suis le plus proches sont Wagué (son ex coéquipier à Caen) et Thereau évidemment, car nous parlons français, c’est plus simple du coup ça nous rapproche. Dans le club il n y a pas de problème de communication entre les joueurs, après certes, les italiens traînent plus avec les italiens, les brésiliens avec les brésiliens.. Mais comme partout au final.

D’ailleurs tu peux nous parler de l’autre Français, Cyril Théréau qui est très méconnu en France ?

Théréau ? C’est un très bon attaquant. Il est chiant à prendre quand on est défenseur. A la base, vu qu’il est grand je le voyais plus comme un joueur qui garde le ballon et qui sert d’appui, mais en fait non. Enfin tout ça il sait le faire, mais c’est aussi un excellent 9 qui peut faire très mal à une défense et avec la qualité technique d’un numéro 10. Je peux te dire qu’il nous en a ramené des points.

heurtaux2

Caen et Udine sont-ils si différents ?

Caen et Udine sont totalement différents. Au niveau de l’organisation ce n’est pas le même monde. Par exemple à Caen nous avions 2 kinés, à Udine il y en a 10 à disposition, on a également 3 intendants de disponibles. Le côté familial des deux clubs est cependant le même.

C’est loin, mais comment envisages-tu ta fin de carrière ?

C’est compliqué à dire, ma carrière est encore longue.. Mais pourquoi pas un retour à Caen , c’est là où se trouve ma famille, puis c’est aussi mon club de coeur. D’ailleurs je les suis toujours très attentivement. Ils jouent bien cette année, ils sont biens partis pour êtres maintenus, le recrutement est bon. Si j’avais une seule chose à reprocher à Caen c’est qu’avec un tel centre de formation, avec un tel nombres de bons jeunes joueurs partis, le club a récupéré trop peu d’argent. Mais ils le savent sûrement mieux que moi, et les situations font que parfois on a pas trop le choix (comme une relégation par exemple). Mais beaucoup sont partis gratuitement ou pour une valeur inférieur à leur valeur réelle.Si le club se pérennise en Ligue 1 ce sera plus facile pour eux.

Pourquoi as-tu choisis Udine d’ailleurs ?

Caen était relégué en Ligue 2 et Pozzo s’est déplacé en France spécialement pour venir me voir, alors forcément c’était flatteur, le choix m’a donc paru naturel. Puis à l’époque le club était en barrage de Champion’s League, c’était donc un choix de carrière ambitieux.

Plutôt défense à 3 ou à 4 ?

J’ai pas vraiment de préférence. Il y a un an et demi je t’aurais dit à 4, mais depuis je me suis largement habitué à la défense à 3. Par contre la défense à 3 est beaucoup plus exigeante physiquement, surtout que moi je ne suis pas totalement central, mais central droit. On assure à la fois le travail de central et de latéral. On cours plus et il y a beaucoup de duels.

Y a des différences notables entre la Ligue et la Serie A footballistiquement parlant ?

La France et l’Italie sont d’un point de vue tactique très différents. En Italie on passe la semaine à analyser l’adversaire du week-end, on a aussi beaucoup de séances vidéos. Les matchs se gagnent donc sur des détails, et généralement si tu écoutes bien ce que te dit le coach dans la semaine, tout roule.

Tu penses que ce serait possible de voir l’Udinese relégué au terme de la saison ?

Honnêtement, je ne pense pas. On a une très bonne mentalité, une mentalité de gagnant, on a de la qualité dans l’effectif, ce serait étonnant que l’on descende. Bien sûr il faut rester attentif, il suffit d’une mauvaise série et on se retrouve au fond du trou.

Tu as un petit mot pour FRSerieA et ses fans ?

Je vous suit depuis le moment où vous m’avez contacté, je trouve que vous faîtes du très bon travail, je ne lis pas trop la presse et je ne suis pas toujours sur Twitter, mais parfois vous me permettez de voir des informations dont je ne suis pas au courant. Bonne continuation à vous !

 

Merci à Thomas pour sa disponibilité, sa sympathie et sa franchise. Mais également pour ses encouragements concernant notre compte et notre communauté. 

@Hugiannini

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s