Résumé de la 14ème journée

Le Napoli grâce à son super Higuain remporte le choc du week-end face à l’Inter et prend dans le même temps la place de leader du championnat, la Fiorentina calle encore, plus rien n’arrête la Juve, Mbaye Niang marque enfin et rien ne va plus à Rome. Retour sur la 14ème journée de Série A.

 

Les résultats :

Torino 2 – 0  Bologne (Belotti, Vives)

Milan 4 – 1 Sampdoria (Bonaventura, Niang, Niang, Adriano / Eder)

Chievo 2 – 3 Udinese (Paloschi, Inglese / Frey CSC, Théréau, Théréau)

Frosinone 3 – 2 Vérone (Ciofani, Ciofani, Dionisi / Viviani, Moras)

Genoa 1 – 2 Carpi (Figueiras / Borriello, Zaccardo)

Roma 0 – 2 Atalanta (Gomez, Denis)

Empoli 1 – 0 Lazio (Tonelli)

Palermo 0 – 3 Juventus (Mandzukic, Sturaro, Zaza)

Sassuolo 1 – 1 Fiorentina (Floccari / Valero)

Napoli 2 – 1 Inter (Higuain, Higuain / Ljajic)

 

Higuain surpasse une Inter étonnante

C’était le match qui clôturait cette journée, le grand choc entre le Napoli et l’Inter et le moins que l’on puisse dire c’est que ce choc a tenu toutes ses promesses. On a eu à attendre seulement 2 minutes pour voir le premier but du match, qui d’autre que Gonzalo Higuain pouvait faire craquer l’Inter aussi vite ? Il s’emmène la balle devant Nagatomo et frappe instantanément, c’est surpuissant, Handanovic ne peut rien faire. Pour Mancini c’est sans aucun doute le pire des scénarios de courir après le score aussi vite.

Habituée à rester solide et frapper en contre au bon moment, cette fois l’Inter doit dés la 2ème minute se livrer et faire du jeu, chose qu’elle n’arrivera pas à faire de la première mi-temps. Et pour cause, malgré leur ouverture du score très tôt dans le match, les hommes de Sarri ne changent pas leur façon de faire, lignes très hautes, gros pressing, un Koulibaly tout en anticipation derrière, signes d’une équipe en confiance et sur de ses forces. Après une grosse domination du Napoli en première période, on approche la 45ème minute se disant que l’Inter pourra encore faire quelque chose en seconde période sauf que Nagatomo prend un second jaune idiot et se voit expulser. Là ça devient vraiment difficile. Mancini est obligé de réagir tactiquement, Telles le latéral gauche entre pour occuper le poste délaissé par Nagatomo tandis qu’Icardi sort. L’Inter évolue désormais en 441 avec Brozovic à droite, Perisic à gauche et Ljajic seul devant plein axe. Le Napoli repart avec les mêmes intentions en seconde période voulant tuer le match et grâce à « l’imbattable Higuain » le 2/0 arriva à l’heure de jeu. L’imbattable ou plutôt « l’imbougeable Higuain » tant il a su se montrer solide sur son second but, Murillo sur son épaule droite, Miranda sur la gauche, il a réussi à tenir les deux tout le long de sa course jusqu’à fusiller encore une fois Handanovic. L’Argentin marche sur la Série A.

On se dit alors que c’est plié, que la fin du match risque d’être plutôt triste mais c’était sans compter sur une Inter pleine de ressources qui ne lâche jamais rien. Au fil des minutes on voit un Hamsik qui disparait, un Insigne qui ne touche plus le ballon, bref un Napoli qui s’endort sur son résultat pensant que c’est gagné et qui commence à pêcher physiquement. Il n’en fallait pas plus pour les nerazzurri, Ljajic (homme du match coté Inter) tente sa chance du gauche et trompe Reina qui ne peut rien faire. Oui, cette équipe est étonnante, on pense que le match est terminé mais non elle trouve toujours des ressources pour se relever, même si son jeu est moins spectaculaire que d’autres équipes elle reste dans son style très forte. Mancini fait entrer Biabiany puis Jovetic sentant qu’il y avait un coup à jouer.

Les dernières minutes sont folles, l’Inter donne tout et arrive la dernière minute de jeu, une des plus incroyables de cette saison. Sur un très bon centre Jovetic place une magnifique tête qui s’écrase sur le poteau gauche d’un Reina totalement battu, le ballon est mal dégagé, les nerazzurri récupèrent vite le ballon, nouveau centre et c’est Miranda cette fois qui arrive à placer sa tête, c’est croisé c’est parfait sauf que cette fois Reina est sur la trajectoire ! L’arrêt est impressionnant et le ballon termine encore sur le poteau, le droit cette fois. Mr Orsato l’arbitre du match siffle la fin de la rencontre, le stade explose. Cette minute comptera en fin de saison, c’est certain.

Rien ne va plus à Rome, la Juve et le Milan tranquilles

Chez les autres gros, le Milan et surtout la Juve font les deux belles opérations du week-end. Les rossoneri étrillent la Sampdoria de Montella lui infligeant sa seconde défaite en deux matchs, débuts compliqués. Mention spéciale à M’Baye Niang qui s’offre ses deux premiers buts avec le Milan en Série A, il était temps. La vielle dame quant à elle est allez gagner 3/0 à Palerme sans briller ni sans se fatiguer, la Juve poursuit sa remontée et s’approche de plus en plus vite du podium, l’objectif du week-end est atteint.

Autres équipes bien classées, la Fiorentina et Sassuolo se sont départagés sur le score de 1/1, ils restent dans la course pour l’europe voir plus notamment pour la Fiorentina, tout le monde est content. Par contre s’il y a bien une ville où tout le monde n’est pas content, c’est bien à Rome. La Lazio n’a plus gagné depuis 5 matchs avec 4 défaites et 1 nul tandis que la Roma quelques jours après en avoir pris 6 au Nou Camp a perdu 2/0 chez elle contre l’Atalanta. Les deux coach Pioli et Garcia se font descendre de partout et sont évidemment plus que jamais menacés.

Dans le bas du classement ça ne bouge plus trop, l’Hellas n’a toujours pas gagné un match de la saison et Carpi malgré sa victoire face au Genoa reste 19ème avec 5 points de retard sur le 17ème.

A part ça,

On a aimé :

La victoire de Frosinone.

Le but de Tonelli après qu’il ait été interviewé pour notre site.

L’ambiance du San Paolo pour Napoli/Inter.

Le licenciement de Mandorlini, il faut que l’Hellas tente le tout pour le tout et ça passe par ça.

On n’a pas aimé :

Voir un stade mort pour Roma/Atalanta.

Voir Felipe Melo sur le banc après ses déclarations dans la presse sur Higuain, lui qui voulait le manger, c’est raté.

L’arbitrage plus que moyen lors d’Empoli/Lazio.

Les buts du week-end :

https://vine.co/v/iaUWWammXdb la très belle frappe de Gomez face à la « défense » de la Roma.

https://vine.co/v/iWBvDEA15PM la première bombe de Higuain.

https://vine.co/v/iWuamiTrEJO la seconde bombe de Higuain.

https://vine.co/v/iax3zm1tt0B le but de Mandzukic mais surtout le centre parfait de Dybala.

https://vine.co/v/iaPKnp0ZpzT la superbe tête de Tonelli.

https://vine.co/v/iWueDaDWY5b en bonus les deux poteaux en 1 minute de l’Inter.

L’équipe du week-end :

Skorupski

Laurini Tonelli Paletta Antonelli

Vives Allan Bonaventura

Niang

Théréau Higuain

Oui Bonaventura et Niang ne sont pas à leur meilleure place mais pas le choix.

Le classement :

Sans titre

@WillCesco

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s