Résumé de la 3eme journée de Serie A

L’Inter remporte le derby et prend la tête de la Serie A grâce aux faux pas du Chievo et du Torino, la Roma enchaîne, la Fiorentina et la Lazio se relancent la Juve et Naples n’y arrivent toujours pas, retour sur une 3 ème journée de Serie A riche en émotions (et en buts).

Les résultats :
Fiorentina 1 – 0 Genoa
Frosinone 0 -2 Roma
Juventus 1 – 1 Chievo
Hellas Verona 2 -2 Torino
Sassuolo 2 – 2 Atalanta
Palermo 2 – 2 Carpi
Empoli 2 – 2 Napoli
Lazio 2 – 0 Udinese
Inter 1 – 0 Milan
Sampdoria 2 – 0 Bologna

Le match qu’il ne fallait pas louper :
Si le derby milanais était la plus grosse affiche du week end, le match à voir était Sassuolo-Atalanta, l’affiche n’est peut-être pas très attrayante sur le papier car opposant 2 équipes dont l’objectif principal est le maintien, mais c’est bien au Reggio Emilia que le spectacle était. Cela commence dès la 7 ème minute lorsque Sportiello repousse le penalty de Nicola Sansone, le premier tournant d’un match rocambolesque. L’ouverture du score arrive 7 minutes plus tard, lorsque Pinilla reprend en bicyclette un centre d’Alejandro Gomez. La réponse de Sassuolo ne se fait pas attendre, Magnanelli depuis l’extérieur de la surface, décoche une merveille de frappe qui finira sa course dans la lucarne opposée de Sportiello. L’Atalanta reprend l’avantage, grâce à un but gag cette fois, signé Pinilla. Peu avant la mi-temps Floro Flores élimine Carmona et inscrit le 3 ème chef d’oeuvre de l’après-midi grâce à une frappe surpuissante, toujours depuis l’extérieur de la surface. Au retour des vestiaires Pinilla est exclu pour un 2 ème carton jaune, tout comme Vrsaljko à 5 minutes du terme pour une faute dans la surface. Maxi Moralez a la balle de match au bout du pied mais bute sur Consigli. 2-2 score final.
Si vous avez raté Sassuolo-Atalanta vous avez donc loupé ca :

On a aimé : Le retour de Giuseppe Rossi
Ce week end, Giuseppe Rossi etait titulaire avec la Fiorentina pour la première fois de la saison, pour la première fois depuis le 18 mai 2014. 482 jours d’absence. C’est donc avec un immense plaisir que nous avons assisté au retour de Pepito sur les pelouses de l’Artemio Franchi, en espérant ne plus jamais avoir à l’attendre aussi longtemps, car lorsque Giuseppe Rossi est blessé, ce sont tous les amateurs de Calcio qui souffrent avec lui. A 9 mois de l’Euro la Nazionale vient peut être de retrouver l’attaquant le plus talentueux de sa génération, en espérant que son genou le laisse enfin tranquille. Bentornato Beppe !

On a pas aimé : Les sifflets du Juventus Stadium
Le Juventus Stadium a donc décidé de siffler sa propre équipe, une équipe qui, si elle n’a toujours pas gagné cette saison, a offert à son public 4 scudetti, 3 supercoupes , la première coupe d’Italie depuis 1995, une finale de Ligue des Champions, le fait de devenir la première equipe del’histoire de la Serie A à 20 clubs à remporter le championnat sans la moindre défaite, le record de points absolu en Serie A (102) en l’espace de seulement 4 ans. Un traitement sévère, alors que comme l’ont repeté Buffon et Bonucci samedi, les joueurs ont plus que jamais besoin de ressentir le soutien de leurs tifosi.

L’équipe type du week end : Handanovic – Florenzi, Juan Jesus, Murillo, Molinaro – Baselli, Magnanelli, Quaison – Saponara – Matri, Matos.
Ils auraient pu y être : Bizzarri, Falqué, Guarin, Diousse, Pinilla.

Le classement : 

classeriea

(cliquez sur l’image pour agrandir)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s