Kalidou Koulibaly « Sarri est un entraîneur atypique »

  • Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous présenter un entretien exclusif avec un défenseur d’avenir ayant choisi de porter les couleurs du Sénégal, Kalidou Koulibaly. Entretien découverte, avec un joueur qui n’oublie pas d’où il vient. 
    koulibaly
    Salut Kalidou, peux-tu nous parler un peu de ton parcours?

    J’ai été formé au FC Metz que j’ai intégré à l’âge de 13 ans en préformation, ensuite aux portes de la formation j’ai été refoulé car jugé trop juste. Je suis alors retourné jouer en CFA2 a Saint-Die ma ville natale! Finalement à l’âge de 18 ans j’ai été recontacté par le FC Metz, j’y suis retourné et  j’ai pu signer mon premier contrat pro en Ligue 2 ! Et en 2012 j’ai eu la chance de rejoindre le KRC GENK en Belgique !

    Qui est la personne t’ayant le plus marqué au cours de ta carrière ?

    Les personnes qui m’ont le plus marqué ce sont mes entraîneurs en centre de formation au FC Metz, qui m’ont très bien préparé au football de haut niveau et je les remercie. Car contrairement à ce que beaucoup pensent, ma carrière n’a jamais été simple, j’ai toujours dû prouver que je méritais ma place, et grâce à eux j’ai les armes pour le faire.

    Quand le Napoli te contacte durant l’été 2014, comment t’ont-ils convaincu de les rejoindre? tu as parlé avec Benitez ?

    Ils m’ont contacté en Janvier 2014 par le biais du coach Rafael Benitez qui m’a directement convaincu de les rejoindre. Mon choix n’a pas été difficile du tout, le Napoli est un grand club avec de grands joueurs après tout. Mais le transfert n’a pas pu se faire durant le mercato hivernal, du coup je suis tout de même resté en contact avec eux et en Juin j’ai enfin pu signer au Napoli !

    Benitez est décrit comme quelqu’un qui n’hésite pas à arrêter l’entrainement pour donner un conseil, tu confirmes ce coté «professeur» ? Selon toi c’est une qualité ou un défaut ?

    Effectivement ! Il sent le football, il le vit, c’est pourquoi il arrête souvent le jeu pour nous expliquer ce qu’il attend de nous et je pense que cela est une grande qualité ! Il a été joueur et il sait à quel moment il doit arrêter le jeu et a quel moment il doit nous laisser jouer ! C’est un grand entraîneur et je suis content d’avoir pu évoluer dans son équipe, il m’a beaucoup aidé dans mon évolution et j’en suis très fier.

    Connaissais-tu Sarri avant qu’il n’arrive à Naples? ou alors as-tu été surpris par le personnage atypique qu’il représente? 

    Non je ne le connaissais pas.. mis à part ses résultats avec Empoli. C’est vraiment un entraîneur atypique ! Je l’ai découvert en ritiro ! C’est une personne qui aime beaucoup rigoler, qui a la joie de vivre et qui profite du moment présent car il vient du football amateur. Il aime beaucoup blaguer avec les joueurs mais quand il faut être sérieux et faire le boulot il le fait à 200% c’est sa qualité ! Il a des principes qu’il veut transmettre à son équipe et nous commençons à bien nous sentir dans ses méthodes de travail. Ce n’est vraiment pas une personne comme les autres et je pense que c’est ce qui fait que tout le monde l’admire.

    Sur quels points Sarri et Benitez sont-ils différents? et inversement sur quels points se ressemblent-ils?

    Benitez est un entraîneur qui a beaucoup voyagé en Europe. Il connait sur le bout des doigts le football européen et nous a transmis son expérience qui nous a été bénéfique à mon avis ! Quant à Sarri c’est un entraîneur vraiment à l’italienne. Il est pointilleux sur la tactique et la défense, avec un accent plus scolaire que Benitez. Cependant tous deux insistent sur la tactique et l’état d’esprit qui doit être irréprochable ! Même si leur manière d’entraîner reste différente.

     
    Que t-on t-il apporté en tant que joueur et en tant qu’homme?
    Avec les deux j’ai beaucoup appris sur moi, sur la tactique, et l’importance des détails dans un match. En tant qu’homme également,  j’ai beaucoup appris en côtoyant des grands joueurs, des grands entraîneurs, j’ai pu mûrir plus vite.
    Où situes-tu la Serie A par rapport aux autres grands championnats ? 
    Selon moi c’est un des plus grands championnats d’Europe. Dans les 4-5 plus populaires, il est très suivi on le voit car de grands joueurs sont arrivés en masse cette année. Et ça montre que le championnat attire
    Selon toi qu’est-ce qui différencie le football Français et le football Italien ? 
    La grande différence c’est la tactique et la rigueur, en Italie tout est calculé. Le football est une science et aucun détail ne peut-être mis de côté ! En France on prône le jeu, un peu moins la tactique. En France, le jeu est tout de même plus ouvert et plus offensif qu’en Italie. Je pense qu’en Italie on prône un jeu défensif, en l’Angleterre un jeu offensif et entre ces deux là on a la France qui est plutôt équilibrée.
    Si tu devais dresser un autoportrait du joueur que tu es, que dirais-tu ?
    Je n’aime pas trop parler de moi, je préfère laisser les gens juger par eux-mêmes. Mais si je devais me décrire je dirais que je suis un joueur physique qui apprécie les duels, avec un jeu de tête correct et qui est plutôt rapide ! Mes défauts sont la constance et la concentration, mais je pense qu’avec encore un peu de travail je pourrais gommer ça rapidement !
    Les gens t’arrêtent beaucoup dans la rue à Naples pour te parler, demander des photos? 
    Oui les gens m’arrêtent beaucoup. C’est difficile d’aller en ville souvent mais quand on me le demande je m’arrête tout le temps car nous jouons et portons les couleurs des napolitains donc c’est une fierté d’être reconnu ! La ferveur à Naples c’est vraiment quelque chose à vivre sur place.
     La « folie » de pas mal de tifosi autour de Maradona à Naples, on la ressent encore en 2015 ?
    Oui on la ressent encore avec des chants à son honneur, d’ailleurs quand il est revenu voir un match en 2013, on m’a dit que l’accueil des tifosi était exceptionnel ! Donc il a encore sa place dans tous les cœurs napolitains.
    Peux-tu nous raconter ta journée type dans la peau d’un joueur du Napoli ? 
    Ma journée type ressemble à ça : Je passe prendre Dries Mertens et De Guzman qui habitent à côté de chez moi et nous allons à l’entraînement ! À midi nous rentrons ensemble, je mange avec ma femme et ensuite je me repose ou je vais me promener avec ma femme. Le soir je passe souvent du temps avec Faouzi Ghoulam avec qui je m’entends super bien ! Nous mangeons ensemble, chez moi ou chez lui, tous en famille. Naples est également une superbe ville avec de magnifiques endroits. L’endroit que j’adore le plus c’est Castel dell’Ovo
    De qui es-tu le plus proche au Napoli ?

    Je suis très proche de Faouzi Ghoulam, Dries Mertens ainsi que De Guzman. Mais également de Gonzalo Higuain.

     

    Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour l’avenir ? 

    On peut me souhaiter de faire la meilleure saison possible avec le Napoli, de gagner des titres et de jouer le plus de matchs possible ! Car le Napoli est vraiment un club que j’affectionne beaucoup.

    L’équipe de @FRSerieA remercie Kalidou Koulibaly pour sa disponibilité et sa sympathie.

    Propos recueillis par Hugo Sincé / @Hugiannini.
Publicités

2 réflexions sur “Kalidou Koulibaly « Sarri est un entraîneur atypique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s