Entretien avec Romeo Agresti

Aujourd’hui, nous avons eu la chance de poser quelques questions à Romeo Agresti, journaliste pour Goal Italia, dans cet entretien nous parlerons journalisme et Calcio.

Per nostri amici italiani, per leggere la versione originale clicca qui 

Tout d’abord, comment vous est venu l’idée de devenir journaliste ? 

« Ca a toujours été une passion depuis l’enfance. Etant enfant, par exemple, je demandais expressément à mon père de m’acheter « Tuttosport ». Surtout l’été, j’aimais analyser les effectifs, les arrivées, les départs…  Je passais des heures et des heures à regarder les compositions »

Quel a été votre parcours scolaire afin d’exercer cette profession ? 

« Mon parcours a été un parcours particulier. J’ai étudié et je me suis diplômé en tant qu’expert informatique, mais je n’aimais pas beaucoup les ordinateurs, j’ai donc compris que ça ne pouvais pas être mon futur métier. Peu après je me suis rapproché du journalisme. Et je dois sincèrement remercier une personne qui eu foi en moi: Luca Momblano. C’est lui qui m’a donné l’opportunité d’apprendre le métier dans le monde de l’éditorial avec une émission alors appelé « Calcio Gp ».

Vous devez beaucoup voyager grâce à ce métier non ? 

« Si, j’ai l’opportunité de beaucoup voyager derrière la Juventus, et pour cela je pense très chanceux. Mais les voyages à l’étrangers sont ceux qui t’apprennent le plus de choses surtout dans le domaine humano-footballistique. »

Combien d’heures par jour (ou semaine) travaillez vous ? 

« Je ne les comptent jamais. Qui fait ce métier ne peut pas compter ni les jours, ni les heures. Alors oui, Goal.com respecte toujours les droits du travail, mais si tu veux être méticuleux tu dois faire quelques sacrifices »

Quelles sont les activités qui caractérisent le mieux votre métier ? 

« S’informer et voyager. Ma vie de correspondent n’a pas d’heure, je suis constamment à la recherche d’information. Matin, midi, soir. Si tu restes à la maison comme les grands journalistes l’enseignent, tu n’auras jamais l’opportunité d’entendre quelque chose d’intéressant à écrire. Puis avec le temps, mon terrain principal est devenu celui du marché des transferts. Et évidemment ça devient un métier dans le métier.

Comment s’est présenté l’opportunité de travailler pour Goal Italia ? 

« J’ai été contacté par la rédaction et après une période d’essai, mon aventure avec ce réseau a commencé. Ils m’ont immédiatement fais confiance. Et je cherche chaque jour d’être le plus professionnel possible.

Pensez-vous que votre travail soit répétitif ? 

« Non, ce n’est pas un métier répétitif. Chaque jour on apprend quelque chose de nouveau, il y a de nouvelles dynamiques à suivre, sur et en dehors du terrain. Ce n’est jamais monotone »

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans ce métier de journaliste ? 

« Tout me plait dans mon métier. Parce que j’ai transformé une passion en profession. Tout les jours il y a quelque chose de différent à faire, le calcio est sacrément inconstant. Si je devais donner un facteur, je dirais le mercato: difficile, dur et enthousiasment. »

Travaillez-vous avec d’autres personnes ? Avez-vous un supérieur ? 

« Si, je suis en contact avec Goal dans sa totalité mondiale. Puis évidemment, en écrivant pour Goal Italia, je travaille proncipalement avec la rédaction de Milan dirigé par le directeur Federico Casotti. C’est un travail d’équipe.

Pour vous, quel est le niveau de la Serie A par rapport à la Premier League, La Liga, Bundesliga et Ligue 1 ?

« La Serie A est toujours d’une valeur absolue. Le tacticisme italien n’a pas d’égal: l’Udinese peut battre Torino, le dernier battre le premier. À l’étranger cela n’arrive pas habituellement. J’aime l’imprévisibilité de notre football. »

Le monde du marché des transferts est un monde compliqué à comprendre quand tu es un simple supporter, il y a beaucoup de paramètres qui ne sont pas rendu public. Alors comment faites vous pour recevoir les informations avant les autres journalistes, avez-vous des contacts à l’intérieur des clubs ? 

« Au cours des années, pour travailler de façon optimale, tu dois te créer un certains nombre de sources, avec le temps tu comprends à qui tu peux faire confiance. »

 Comment se déroule la journée d’une journaliste spécialisé dans le marché des transferts lors de la dernière journée du mercato ? 

« La dernière journée du mercato pour moi c’est pareil que les autres jours, je travaille avec la même intensité du début à la fin »

Ce n’est un secret pour personne, vous êtes Juventino, d’où vient cette passion? Etant enfant avez-vous pensé à devenir joueur pro ? 

« Footballeur ? Non, sans rigoler, j’ai les pieds carrés. J’ai commencé à sentir l’odeur Juventus grâce à un oncle passionné de la Juve, il m’a transmit cette passion qui par la suite -pour des motifs professionnels- s’est transformé en objectivité journalistique »

Enfin pour clore cette interview, un pronostic pour la fin du championnat ? 

« Je crois que le Juventus, avec un effectif au complet, continue à être l’équipe la plus forte malgré les illustres départs de Pirlo, Vidal et Tevez. Mais les Bianconeri ont insérés dans cet effectif des jeunes joueurs mais également des joueurs avec une expérience internationale.  C’est le bon mélange pour être compétitif dans toutes les compétitions. La Roma, cependant a réaliser un mercato intelligent: Digne, Dzeko et Salah sont des recrues excellentes. Important aussi, le rachat de Nainggolan. En B? Aujourd’hui je dirais, Empoli, Carpi et Frosinone.  »

Encore un grand merci à @RomeoAgresti d’avoir accepter de répondre à nos questions !

Spéciale dédicace à @Hugiannini

@EnzoCalcio

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s